Aller à la recherche

Profanation, de Jussi Adler-Olsen

3424 lectures

Partage Partager le billet

Profanation

L'histoire :
De retour de vacances, Carl Mørck découvre sur son bureau un dossier concernant une affaire vieille de vingt ans. La curiosité l'emportant, il décide de creuser les informations qu'il a à sa disposition.

Mon avis :
Carl Mørck est de retour pour la deuxième enquête du département V. L'équipe qu'il compose avec Assad, se voit adjoindre une secrétaire en la personne de Rose. Cette dernière apporte une nouvelle touche à l'équipe et va permettre à Assad de prendre son envol. Il a été embauché pour faire le ménage. Or, il ne le fait pas une seule fois dans ce volume. Il devient un enquêteur à part entière.

On découvre davantage la personnalité des deux enquêteurs. On a l'impression en observant Carl Mørck de voir par moments le comportement d'un adolescent. Ses réactions vis-à-vis de Rose (qu'il veut renvoyer avant même de l'avoir vue), de la psychologue de la police qu'il souhaite mettre dans son lit (il en bave presque quand il la voit) montrent à quel point il est immature sur certains points. De l'autre côté, il ne vit, ne respire que pour mener des enquêtes, tordues de préférence. Et il va être servi !

Dès le début, nous connaissons les coupables. Carl va devoir trouver des preuves pour étayer ses soupçons. Malheureusement, les criminels ont de nombreux appuis au plus haut sommet de l'État. Les auteurs des crimes sont totalement imbuvables, mais je me suis quand même attaché à Kimmie.
L'enquête est des plus classiques. Après la lecture, je me suis dit que Carl n'avait jamais réellement eu de prise sur l'enquête. Dans l'ensemble, il subit plutôt les événements qu'il ne les provoque.

L'auteur continue de dresser quelques liens secondaires (avec Hardy, avec l'entourage de Carl), mais c'est beaucoup moins présent que dans le tome 1. Une lecture plaisir, un livre qui se lit facilement. Je reproche seulement le caractère immature du personnage principal. Cela donne l'impression qu'il ne sait pas ce qu'il veut et c'est peut-être le cas.

Titre: Profanation (Fasandræberne)
Éditeur: Le livre de Poche
Nombre de pages: 576
ISBN: 978-2-2531-7903-0
Traduction: Caroline Berg

Acheter « Profanation » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/228

Fil des commentaires de ce billet

Page top