Aller à la recherche

Noir sanctuaire, de Douglas Preston et Lincoln Child

131 lectures

Partage Partager le billet

Noir sanctuaire

L’histoire : L’inspecteur Pendergast a disparu depuis quelques semaines. Dans son manoir new-yorkais, le majordome, Proctor, garde du corps de l’inspecteur veille sur Constance Greene. Lorsque cette dernière enlevée, Proctor se lance à la poursuite des ravisseurs.

Mon avis : Seizième tome de la série « une enquête de l’inspecteur Pendergast » et découverte pour moi qui ne connaissais la série que de nom. Il n’est pas trop dérangeant de ne pas avoir lu les tomes précédents, même si cela peut permettre une meilleure compréhension de la situation et des personnages.

Dès le début du roman, le ton est donné avec une course poursuite à travers le globe. Il y a du rythme, ainsi que des moments plus lents. Cela est dû à un retour en arrière qui permet de comprendre la situation dans son ensemble. J’ai trouvé que les personnages avaient de l’épaisseur, même s’ils sont stéréotypés. On reste dans le vraisemblable, mais le roman n'est pas totalement réaliste. Les personnages sont tous des James Bond.

Diogène est intéressant. Au niveau psychopathe, c’est du costaud. C’est un champion de la manipulation. Alossyus Pendargast est peu présent dans ce roman (ce qui s’explique par sa disparition). Je l’ai trouvé froid, distant, et même condescendant. Peut-être que je ne connais pas assez le personnage.
Constance est étrange. Son secret intrigue. Derrière une apparente fragilité, elle est capable de fermeté. Je ne comprends pas son envie de vouloir vivre dans un souterrain, coupée du monde. Cela révèle une personne pas vraiment stable.

J’ai trouvé qu’on était davantage dans un roman d’aventures que dans un thriller. L’ellipse concernant Proctor est regrettable, je pense que cela aurait pu être développé, mais il ne s’agit pas du coeur du roman. Le but essentiel des auteurs est la confrontation entre les deux frères : Aloysius et Diogène Pendergast (d’ailleurs on découvre les origines de cette rancoeur dans ce tome).

J’ai pris du plaisir lors de ma lecture. C’est un roman parfait pour se détendre. Maintenant, le tome 17 m’attend, et ensuite, sans doute, les tomes précédents.

À lire.

Service presse des éditions J'ai Lu par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Titre: Noir sanctuaire
Auteur: Preston & Child
Éditeur: J'ai Lu
Nombre de pages: 477
ISBN: 978-2-290-15445-8
Traduction: Sebastian Danchin
Date de publication: 4 avril 2018

Acheter « Noir sanctuaire » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/515

Fil des commentaires de ce billet

Page top