Aller à la recherche

Lucky Losers, de Laurent Malot

1245 lectures

Partage Partager le billet

Lucky losers

L'histoire :
Sur un coup de tête, Sean Kinsley lance un défi sportif à trois autres lycéens. Cela va le mener bien plus loin qu'il ne le pensait.

Mon avis :
J'ai découvert Laurent Malot avec « De la part d'Hannah[1] » qui avait été un coup de cœur, et dont la promotion n'a pas été assez importante à l'époque. J'ai enchaîné avec « L'abbaye blanche[2] », que j'ai trouvé moins intéressant, et ensuite « Lucky Losers ». Ce dernier est un coup de cœur. Le roman est classé jeunesse, mais il peut intéresser les adultes. L'auteur manie un certain humour avec brio et aborde des sujets importants sous des airs de légèreté. Il a habilement travaillé les situations pour nous rendre les personnages principaux attachants.

Ce roman est addictif. Une fois ouvert, il est difficile de le refermer avant la fin. L'histoire est racontée par Sean, dans un style fluide. À la suite d'un bouleversement familial, l'adolescent s'est retrouvé en première au lycée Saint-Hilaire. Le romancier joue sur le contraste entre les élèves huppés du lycée Balzac, qui, suite à l'incendie de leur établissement, se retrouvent logés dans le lycée Saint-Hilaire, composé majoritairement d'élèves de classe moyenne ou défavorisée.

Le défi va se déclencher sur fond de lutte des classes. Le lycéen va pouvoir compter sur ses trois amis: Kévin, Antoine et Rémy. Chacun va, à sa manière, apporter sa pierre à l'édifice, pour le meilleur ou pour le pire (Rémy et son cheval auraient besoin d'une analyse). Les thèmes du chômage, du divorce et de l'homosexualité sont abordés. Le regard de Sean va évoluer. Il va comprendre que tout n'est pas blanc ou noir, et que la vie aseptisée d'un lycéen est loin de la complexité de celle d'un adulte.

Le regard de Laurent Malot est parfois stéréotypé, mais il écrit ainsi afin de mieux pouvoir faire passer son message et de bien montrer que de nombreuses nuances existent.

Même si on s'attend à la fin, l'ensemble n'est pas convenu. L'auteur a su y mettre sa marque et amener habilement son propos. De plus, l'humour est omniprésent, et certains événements nous font rire, même s'il ne faudrait pas (exemple de Kévin à la piscine).

À lire !

Titre: Lucky losers
Auteur: Laurent Malot
Éditeur: Albin Michel Jeunesse
Nombre de pages: 304
ISBN: 978-2-2263-2844-1
Date de publication: 2 janvier 2017

Acheter « Lucky losers » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/418

Fil des commentaires de ce billet

Page top