Aller à la recherche

Les rêves dans la maison de la sorcière, HP Lovecraft, Mathieu Sapin, Patrick Pion

912 lectures

Partage Partager le billet

Les rêves dans la maison de la sorcière

L'histoire :
Walter Gilman est un étudiant en mathématiques qui a fait le choix de vivre dans une chambre sous les combles d'une maison qui a autrefois abrité une sorcière. Au bout de quelque temps, d'étranges rêves assaillent le jeune homme.

Mon avis :
Les éditions Rue de Sèvres proposent une nouvelle fois l'adaptation d'un texte classique en bande-dessinée. Mathieu Sapin et Patrick Pion se frottent à l'univers de H.P. Lovecraft avec une nouvelle d'horreur fantastique.

Cette adaptation est assez libre. Walter se livre à un long monologue en voix off, alors que dans la nouvelle, il s'agit d'un narrateur omniscient. De plus, les auteurs ont inséré des dialogues, ainsi que le personnage de Meredith qui n'existent pas dans l'oeuvre originale. Sans oublier la fin de la nouvelle qui a été modifiée. C'est dommage car il y avait la possibilité de plonger dans une véritable horreur.

Walter explique les raisons qui l'ont poussé à faire des recherches sur Keziah Mason. Analyses mathématiques et sorcellerie sont donc au menu. La tension va monter petit à petit.
Transposé à notre époque, le récit prend une teneur différente (téléphone portable, ordinateur). J'ai ressenti un petit côté désuet, moins de charme que si le récit s'était déroulé au début du vingtième siècle.
Plus on avance dans l'histoire, plus la paranoïa du personnage principal s'accentue. Or, j'ai eu du mal à ressentir l'angoisse qui émane des images. Il y a beaucoup de texte, et à mon avis, cela atténue l'effet des dessins. Une adaptation nécessite des choix et je me demande s'il n'aurait pas fallu augmenter le nombre de pages et être plus proche de l'original pour obtenir un effet plus angoissant.

Je n'ai pas eu d'empathie pour Walter, qui ne fait rien pour changer sa situation et qui se laisse porter par les événements. On sent bien dès le départ que tout est inéluctable.

J'ai apprécié les planches qui ressemblent à des esquisses, en noir et blanc, qui racontent les cauchemars du personnage. J'ai trouvé que le dessin de Patrick Pion était bien adapté au récit. La paranoïa et la peur de Walter transparaissent nettement. Les images sont assez sombres. Le découpage des cases, sur certaines pages, ressemble aux angles bizarres que forment les murs de la chambre de l'étudiant. Je trouve aussi que la couverture est assez réussie : c'est une bonne idée de voir l'intérieur de la chambre depuis le trou dans le mur avec une queue qui dépasse.

À découvrir pour les dessins magnifiques, avec en parallèle la nouvelle originale.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Rue de Sèvres.

Titre: Les rêves dans la maison de la sorcière
Auteur: Mathieu Sapin / H.P.Lovecraft
Dessinateur: Patrick Pion
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 64
ISBN: 978-2-36981-216-6
Date de publication: 8 juin 2016

Acheter « Les rêves dans la maison de la sorcière » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/375

Fil des commentaires de ce billet

Page top