Aller à la recherche

Les justes, de Michael Wallace

1067 lectures

Partage Partager le billet

Les justes

L'histoire:

Jacob Christianson doit enquêter sur le meurtre d'une femme de la communauté. Rapidement, ses soupçons vont s'orienter vers des proches de la victime. Mais pourquoi auraient-ils fait cela ? Et comment le prouver ? Il va alors commencer une longue enquête, accompagné de sa sœur Eliza, afin d'essayer de percer le mystère de cette mort.

Mon avis:
L'intrigue est bien ficelée, le suspens bien présent, mais peut-être pas assez à mon goût. L'histoire nous immerge dans des pratiques qui nous semblent d'un autre âge, même si certains s'interrogent sur le pourquoi de ces pratiques. L'auteur a une écriture agréable, fluide. À travers l'enquête, il nous fait découvrir la communauté mormone de la branche polygame, avec ses rites, ses façons de faire : les filles ne choisissent pas leur époux, il s'agit de faire des alliances afin de progresser dans la communauté et toute personne qui se détourne des préceptes d'obéissance aux patriarches est rapidement excommuniée et exilée chez les « gentils », le monde en dehors de la communauté.

L'auteur nous présente la communauté mormone comme étant cultivée, au fait des réalités du monde extérieur, mais en même temps, il nous explique que les filles sont souvent mariées à quinze ans et qu'elles doivent obéissance à leur mari . Cela nous montre une communauté pleine de paradoxes, tiraillée entre modernité et archaïsme.

On s'attache rapidement aux deux personnages principaux et on espère qu'ils vont s'émanciper vis-à-vis de leur communauté ou même d'eux-mêmes, car on sent une lutte intérieure dans leurs caractères sur les choix à faire et sur comment les faire.

Jacob va enquêter afin de trouver les responsables du meurtre, malgré les problèmes qu'il va rencontrer, avec les luttes intestines au niveau des patriarches de la communauté pour savoir s'il faut mener une politique modérée ou non vis-à-vis du monde extérieur. Il va découvrir que la politique tient une grande place dans son monde, que les alliances et accords sont nombreux et nécessaires afin de permettre à la communauté de continuer à exister.

Le motif du meurtre est vraiment horrible, on ne s'attend pas vraiment à ça, c'est bien amené, bien distillé tout au long du roman, même si je trouve que le dernier chapitre est peut-être un peu trop convenu. Cela vient sans doute du fait que ce roman est le premier d'une série (cinq volumes actuellement en anglais).

Je vous conseille la lecture de ce roman !

Éditeur: MA éditions
Nombre de pages: 420
978-2-822-402255

Acheter « Les justes » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/21

Fil des commentaires de ce billet

Page top