Aller à la recherche

Les Collèges fantômes, de Jean d’Aillon

174 lectures

Partage Partager le billet

Les collèges fantômes

L’histoire :
Paris, juillet 1625, Maître Girardin passe du vin en fraude pour pouvoir le revendre sans payer de taxes. Afin de développer son activité, il va sceller une association de circonstance avec Bernardo Bianchi. Octobre 1625. Louis Fronsac retourne au collège de Clermont pour poursuivre ses études.

Mon avis :
J’ai découvert Jean d’Aillon[1] à travers sa série autour de « Guilhem d’Ussel », puis j’ai lu un roman de la série « Les aventures d’Olivier Hauteville » (il faut que je lise les autres). C’est donc la première fois que je lis un roman autour de Louis Fronsac, mais je connais le style de l’auteur et j’apprécie ses récits.
Une fois encore, j’ai trouvé que le résultat était à la hauteur de mes attentes. L’auteur travaille toujours son décor et il maîtrise suffisamment son sujet afin de rester historiquement crédible. Les intrigues politiques et criminelles sont habilement menées, s’insérant avec justesse dans le récit. Cela m’a permis d’être rapidement absorbé dans ma lecture.

Dès le début, on apprend que Bernardo Bianchi a déjà eu affaire à Louis et Gaston, et qu’il en garde un souvenir amer. J’ai découvert un Louis Fronsac jeune, téméraire, intelligent. Et il n’est pas seul. Gaston de Tilly ne le quitte pas d’une semelle. Ils forment un duo soudé et complémentaire que les études n'effraient pas. Les personnages secondaires sont aussi travaillés, qu’ils soient gentils ou bien du côté des méchants, ce qui est une force dans ce type d’histoire.

Je n’ai pas ressenti de longueur. J’ai aimé les périodes de calme entre les différents événements : le romancier creuse un peu plus les protagonistes et cela permet d’avoir un récit rythmé.
Louis, avec ses maigres moyens, va essayer d’influer sur les circonstances, ce qui ne sera pas sans conséquences.
Fraude sur le vin, tentative d’insurrection, prémices du siège de La Rochelle qui commence à transparaître, personnages et contexte historique crédibles, ce roman a tout pour plaire.

J’ajoute cette nouvelle série dans ma liste de lecture.

À lire !

Service presse des éditions Presses de la Cité.

Titre: Les collèges fantômes
Auteur: jean d'Aillon
Éditeur: Presses de la Cité
Nombre de pages: 474
ISBN:978-2-258-14337-1
Date de publication: 24 août 2017

Acheter « Les collèges fantômes » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/480

Fil des commentaires de ce billet

Page top