Aller à la recherche

Les adeptes, de Ingar Johnsrud

852 lectures

Partage Partager le billet

Les adeptes

L'histoire :
Fredrik Beier, inspecteur de police, doit enquêter pour retrouver, au sein d'une secte, la fille et le petit-fils d'une femme politique très en vue. Quelques jours après, l'affaire prend une tournure dramatique avec un massacre dans la secte en question.

Mon avis :
Pour un premier roman, ce récit est une réussite. L'auteur a écrit quelque chose de complexe et de fouillé. C'est un thriller bien mené. L'intrigue conduit le lecteur des années 1930 à nos jours par un système de récits alternés. Je tiens à faire remarquer que les récits des deux époques sont intéressants, car souvent, dans ce type d'histoire, seul le passé tire son épingle du jeu. Les scènes violentes sont récurrentes. Certains pensent que c'est pour masquer le manque de profondeur de l'histoire, que l'ensemble est trop convenu. J'admets que la scène de combat entre Beier et le tueur est très tape-à-l’œil (ainsi que d'autres). On est plus dans une scène de cinéma type James Bond que dans la réalité. Mais il s'agit bien d'un roman et non de la réalité. L'auteur a donc toute latitude pour agir à sa guise et l'adaptation cinématographique l'intéresse peut-être.

Cette histoire est travaillée, manipulée avec soin. Il y a de nombreuses descriptions. Étant donné le nombre de pages, cela entraîne quelques longueurs, mais comme c'est un premier roman, il s'agit, je l'espère, d'une erreur de jeunesse. En arrière-plan, l'auteur laisse transparaître, à dessein, quelques relents nauséabonds de nos sociétés actuelles. Le racisme, le sectarisme sont certains des thèmes au menu de ce récit. Il y a aussi ceux du complot et de la machination, du terrorisme. Le romancier utilise des thèmes en lien avec l'actualité. La religion est un peu présente, mais elle sert seulement d'emballage à l'ensemble.

Le personnage de Fredrik Beier est classique. Il est torturé par certains événements de sa vie personnelle et il se comporte comme un gros beauf dans sa relation amoureuse.
Les autres personnages qui gravitent autour de lui sont soit un peu fades, comme Andreas, soit un peu plus complexes qu'il n'y paraît, comme Koss.

J'ai eu une petite déception quant à la fin. J'ai trouvé qu'il manquait certaines réponses. Ensuite, j'ai découvert qu'il s'agissait du premier tome d'une trilogie. Les réponses manquantes arriveront sans doute dans les prochains volumes.

À découvrir !

Service presse numérique des éditons Robert Laffont par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Les adeptes (Wienerbrorskapet)
Auteur: Ingar Johnsrud
Éditeur: Robert Laffont
Nombre de pages: 560
ISBN: 978-2-2211-9018-0
Traduction: Hélène Hervieu
Date de publication: 19 mai 2016

Acheter « Les adeptes » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/380

Fil des commentaires de ce billet

Page top