Aller à la recherche

Je te vois, de Clare Mackintosh

33 lectures

Partage Partager le billet

Je te vois

L’histoire :
Zoé Walker voit son portrait dans les petites annonces d'un journal. Après quelques hésitations et découvertes d'agressions, elle décide d'en parler à la police et de mener sa propre enquête.

Mon avis :
J’ai lu la version audio, réalisée par les éditions Audiolib. J’ai trouvé que la lectrice, Marcha Van Boven, avait un ton approprié, mais parfois un peu neutre et qui semble garder une distance avec le contenu.

J’ai souhaité lire ce roman car j’avais apprécié « Te laisser partir », du même auteur. Je dois dire que j’ai une petite déception à la fin de ma lecture, car j’ai trouvé ce roman en deçà du précédent. Dans ce thriller psychologique, l’intrigue est ficelée comme il faut, mais j’ai trouvé la fin décevante. La romancière a essayé de maintenir l’angoisse, comme dans un film fantastique de série B, mais à mon sens, ce n’est pas réussi. Les personnages de Zoé Walker et Kelly Swift déclenchent de l’empathie, même si j’ai trouvé que Zoé, par moments, aurait mérité des claques, au vu de sa pseudo psychose. Je ne l’ai pas trouvée très saine d’esprit dans ses réactions. Cela veut dire aussi que les éléments nécessaires à faire monter l’angoisse ont mal été intégrés.

Le personnage de Kelly est plus intéressant. Après une bavure, elle s’est retrouvée sur la touche. Avec l’affaire qui touche Zoé Walker, elle espère se remettre en selle, mais en même temps, elle n’a pas tiré un trait sur ses angoisses passées. Elle va devoir mener de front ses combats pour arriver à ses fins.
Les réseaux sociaux et leurs travers sont présents, comme dans de nombreux romans de cette décennie (il faut vivre avec son temps). Cela ne renouvelle pas le genre.
Le rythme est lent, l’auteur travaille sur la psychologie et essaie de faire monter la tension, mais peut-être est-ce dû à la version audio, cela n’a pas pris avec moi.

On découvre le criminel à travers ses pensées, ses analyses, qui s’entrelacent étroitement avec l’histoire, mais j’ai trouvé cela redondant. Au début, j’étais pris dans ses méandres, puis petit à petit, j’ai trouvé cela lassant, car il n’y avait pas d’avancée. La chute a confirmé mon ressenti. Clare Mackintosh aurait dû développer son épilogue au cours du roman.

Un roman qui fut une déception, dommage.

Titre: Je te vois
Auteur: Clare Mackintosh
Éditeur: Audiolib
Durée: 12h02
Lectrice: Marcha Van Boven
ISBN: 978-2-3676-2460-0
Date de publication: 14 mars 2018

Acheter « Je te vois » sur Amazon
Acheter « Je te vois » en audio sur Amazon ou en téléchargement audio (Audible.fr)

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/558

Fil des commentaires de ce billet

Page top