Aller à la recherche

Infinity 8, tome 2 : Retour vers le Führer, de Lewis Trondheim et Olivier Vatine

681 lectures

Partage Partager le billet

Infinity 8, tome 2 : Retour vers le Führer

L’histoire :
À bord de l’Infinity 8, une nouvelle histoire débute, dans un futur alternatif, toujours au bord de la nécropole stellaire. Cette fois, c’est l’agent Stella Moonkicker qui va devoir aller explorer le cimetière spatial.

Mon avis :
Aux commandes de ce second tome[1] , il y a les deux concepteurs du projet. Les caricatures sont omniprésentes, et nous trouvons de nouveau une jeune fille au service de sécurité de l’Infinity 8. La particularité de Stella Moonkicker, c’est qu’elle est adepte du selfie. Elle passe son temps avec son portable à la main. C’est comme un prolongement de son corps.

Dans cet album, c’est la tête d’Adolph Hitler cryogénisée qui réapparaît. Cette dernière va vouloir mettre en place un IVème Reich. L’histoire est de nouveau totalement décalée et absurde. Si vous cherchez du sérieux, passez votre chemin. Les nazis sont tournés en ridicule, de même que les autres personnages, comme monsieur Shlomo Juiff. Il y a encore de l’hémoglobine, mais là, on prend en pitié ceux qui se font « écraser » au sens propre du mot. Hitler est totalement obnubilé par le pouvoir, mais il se rend compte que ses discours n’ont plus le même impact qu’au vingtième siècle. Il décide donc de passer rapidement à l’étape suivante : on élimine les gêneurs.

Pendant une partie de l’histoire, Stella Moonkicker a plutôt un rôle de suiveuse. Elle essaie de se faire discrète tout en maintenant sa cote de personnalité sur les réseaux sociaux.
Un robot, Bobbie, suit en permanence Stella. Son option « Sarcasme » est rapidement activée, et il ne se gêne pas pour s’en servir. Je ne sais pourquoi, mais Bobbie m’a fait penser à Robby le robot de « Planète interdite[2] ».

J’ai trouvé qu’il y avait moins de rebondissements dans cet album que dans le premier. L’histoire a moins de saveur, et au bout de quelques pages, le comportement de la tête d’Hitler devient vraiment trop caricatural, ce qui devient lourd. Malgré cela, l’ensemble est quand même agréable à lire, et j’aimerais bien savoir où cette série va nous mener.

Service presse des éditions Rue de Sèvres.

Titre: Infinity 8, tome 2 : Retour vers le Führer
Auteur: Lewis Trodheim Olivier Vatine
Dessinateur: Olivier Vatine
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 90
ISBN: 978-2-369951-259-3
Date de publication: 25 janvier 2017

Acheter « Infinity 8, tome 2 : Retour vers le Führer » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/429

Fil des commentaires de ce billet

Page top