Aller à la recherche

Le rôle de la guêpe, de Colin Winnette

135 lectures

Partage Partager le billet

Le rôle de la guêpe

L’histoire :
Un nouvel élève arrive dans un établissement isolé, spécialisé dans l’accueil des orphelins. Dans ce vase clos, les pensionnaires se livrent à d’étranges manigances.

Mon avis :
Je ne m’attendais pas à cela en lisant ce court roman (200 pages). Ma lecture, d’une traite, a été agréable, et pourtant, le contenu est déroutant. Un jeune garçon raconte son histoire, tout en gardant un grand détachement vis-à-vis des événements. Les situations sont glauques, mais il n’y a rien qui m'ait vraiment fait frissonner dans ce roman. Les cadavres s’empilent, mais je n’ai pas ressenti de réelle tension, pas de véritable fil conducteur, hormis les considérations, élucubrations, et différentes théories du jeune garçon.

L’adolescent ne semble pas à sa place dans cet établissement pour orphelins dont personne ne veut. Il a un vocabulaire et une analyse très évolués pour quelqu’un de si jeune. Il a le devoir de s’intégrer parmi les autres pensionnaires, et décide de tout faire pour y arriver. Pourtant, il reste distant, et un froid calculateur. Il est méthodique et il n’y a pas d’affect. Il ne déclenche pas d’empathie. Cela m’a obligé à avoir, moi aussi, un regard distant, à ne pas m’immerger totalement dans le récit. Le résultat donne une intrigue étrange, gothique, où on hésite entre réalité et paranormal.

La fin est un peu surprenante, même si on la sent arriver. J’ai ressenti un petit goût d’inachevé, l’auteur nous laissant nous débattre avec nos questions, sans y apporter de véritable réponse, ce qui est dommage.

Service presse des éditions Denoël.

Titre: Le rôle de la guêpe
Auteur: Colin Winnette
Éditeur: Denoël
Nombre de pages: 200
Traduction: Robison Lebeaupin
ISBN: 978-2-207-14033-8
Date de publication: 13 septembre 2018

Acheter « Le rôle de la guêpe » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/568

Fil des commentaires de ce billet

Page top