Aller à la recherche

L'abbaye blanche, de Laurent Malot

492 lectures

Partage Partager le billet

L'abbaye blanche

L'histoire :
Le lieutenant Gange intervient à quelques jours d'intervalle sur deux meurtres. Ces derniers étant extrêmement rares dans la région, il subodore rapidement un lien entre les deux, mais l'enquête ne va pas prendre la direction qu'il avait imaginée.

Mon avis :
Il s'agit d'un thriller classique, que ce soit au niveau de l'histoire ou des personnages. Il n'y a pas de réelles surprises. Gange est un policier désabusé quant à son métier et sa vie personnelle. Héléna Medj, journaliste, possède des informations qui pourraient aider le lieutenant, mais leurs relations sont assez capricieuses. Tout cela est stéréotypé. Or, j'ai apprécié cette lecture. On sent bien que l'auteur maîtrise les lieux dans lesquels il fait évoluer les protagonistes. C'est documenté, travaillé. Certains personnages secondaires (Badel), ainsi que les relations entre Héléna et Gange, apportent une petite touche de légèreté.

L'auteur aborde les thèmes de l'art, des sectes, de la corruption judiciaire et politique. C'est peut-être ce qui fait la force de l'ouvrage, car on sent les personnages principaux complètement impuissants face à une machine à broyer infernale. Peuvent-ils à eux seuls remettre de l'ordre dans le système ? Réponse en lisant « L'abbaye blanche ».

Le prologue est intéressant, mais j'ai été déçu par le final. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus fort.

Certains détails ou questions annexes n'auront pas de réponses, mais l'auteur a prévu une suite.

À découvrir !

Titre: L'abbaye blanche
Auteur: Laurent Malot
Éditeur: Bragelonne
Nombre de pages: 333
ISBN: 979-10281-0108-4
Date de publication: 14 septembre 2016

Acheter « L'abbaye blanche » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/398

Fil des commentaires de ce billet

Page top