Aller à la recherche

Escalier B, Paris 12, de Pierre Lunère

39 lectures

Partage Partager le billet

Escalier B, Paris 12

L’histoire :
Pierre est gardien d’immeuble, et en parallèle, il arrondit ses fins de mois par la voyance dans laquelle il excelle. Tout semble tourner pour le mieux, jusqu’au moment où une nouvelle locataire s’installe.

Mon avis :
Le personnage principal, Pierre, a un ton sarcastique tout au long du roman, ce qui donne des interactions assez particulières avec les habitants de l’immeuble dont il a la charge. J’ai apprécié ce roman, même si, à mon goût, ce n’est pas si hilarant que ça. C’est une lecture décalée qui permet de passer un moment de détente.

Plusieurs enquêtes se succèdent, s’entremêlent, mais ce coup de main informel à la police sert surtout de cadre aux relations du concierge avec les habitants de l’immeuble et ses amis. On découvre les petites habitudes de chaque résident, de la commère au collectionneur compulsif en passant par Marion-Lara qui travaille au commissariat local.

Cette dernière va bousculer les habitudes de Pierre et l’obliger à utiliser ses dons de voyance, ainsi qu'à écouter cette voix interne qui lui donne de nombreuses indications. Voix qui parfois est difficile à appréhender et à supporter, mais qui manque cruellement lorsqu’elle ne se manifeste pas.
Les personnages, si on ne compte pas Pierre, sont peu travaillés, l’auteur restant à la surface des choses, et s’attardant surtout sur les pensées et sarcasmes du concierge. Il ne faut pas réellement s’attendre à des intrigues policières, les enquêtes étant assez légères (malgré les thèmes traités), notre héros donnant surtout des pistes et des idées, sauf pour une, où il agit. Il y a un petit côté loufoque au récit, représenté par le pékinois albinos de Pierre, mais l’ensemble me paraît un peu décousu. J’ai eu l’impression de partir dans tous les sens en suivant le quotidien du personnage principal. Je trouve aussi que certaines réactions sont illogiques et incongrues (je pense surtout à Danny). Il aurait été intéressant d’approfondir certains moments, comme l'histoire du fils aîné des Yen.

Le style de l’auteur est agréable, direct, si on supporte les remarques de Pierre. L’impression de récit non structuré, peut-être voulue, est en revanche dommage.

Un récit intéressant qui aurait gagné à être plus approfondi.

Service presse des éditions HarperCollins

Titre: Escalier B, Paris 12
Auteur: Pierre Lunère
Éditeur: HarperCollins
Nombre de pages: 392
ISBN: 978-1-0339-0266-9
Date de publication: 9 mai 2019

Acheter « Escalier B, Paris 12 » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/610

Fil des commentaires de ce billet

Page top