Et les lumières dansaient dans le ciel

L’histoire :
Elliot est un garçon mal dans sa peau suite au divorce difficile de ses parents. Sa passion : regarder les étoiles. Pour cela, il n’hésite pas à faire le mur la nuit pour retrouver les sensations qu’il avait lorsqu’il partageait la passion de son père.

Mon avis :
Éric Pessan signe, de nouveau, un roman court (140 pages), mais intéressant. L’histoire est agréable à lire, en six parties, dans un style parfois poétique, même au niveau de la mise en page. Elliot n’arrive pas à trouver sa place. Il se sent différent, car sa passion, l’astronomie, n’intéresse pas ses camarades de classe ni sa mère. De plus, il ne supporte pas la séparation de ses parents, et est mal dans sa peau, il se sent un peu coupable. Il ne comprend pas pourquoi ses parents se déchirent autant.

La passion d’Elliot sert de fil conducteur à sa pensée. D’ailleurs, il n’y a que l’astronomie qui l’intéresse, et il délaisse plus ou moins le scolaire. L’adolescent se livre à une introspection. Sa mère et lui n’arrivent pas à communiquer. Ses absences la nuit finiront par être découvertes. Fils et mère peuvent-ils se comprendre ?

Enfin, les petites annonces qui se trouvent dans le hall de l'’immeuble, et qui ponctuent les chapitres, apportent un brin de fraîcheur au récit.

À découvrir.

Service presse des éditions l'École des loisirs.

Titre: Et les lumières dansaient dans le ciel
Auteur: Éric Pessan
Éditeur: École des loisirs
Nombre de pages: 141
ISBN: 978-2-2113-1093-2
Date de publication: 17 février 2021

Acheter « Et les lumières dansaient dans le ciel » sur Amazon