Aller à la recherche

Editeur : Presses de la cité

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 13 mai 2019

Juste avant de mourir, de S.K. Tremayne

Juste avant de mourir

L’histoire :
Habitant dans un coin isolé sur la lande du Dartmoor, Kath se remet lentement d’un terrible accident, qui lui a fait perdre une partie de sa mémoire. Or, depuis ce moment, Adam, son mari, est de plus en plus distant et vindicatif. Kath va de déconvenue en déconvenue.

Mon avis :
J’ai bien aimé les romans précédents de l’auteur, c’est donc avec plaisir que j’ai ouvert celui-ci. L’écrivain présente Kath et sa petite famille : Adam, Rangers travaillant sur la lande, et Lyla, leur petite fille qui a des troubles autistiques.

Leur habitation est totalement isolée, la nature omniprésente. L’hiver, l’endroit est presque inhospitalier. Il y a aussi la présence de quelques éléments de superstitions ancestrales. Dans une ambiance sombre, Kath essaie de retrouver la mémoire. Son entourage est assez réfractaire à cela, que ce soit son mari, ou Dan, son frère.
Pourquoi ? Tout est affaire de non-dits et de secrets. Au cours de l’histoire, j’ai eu l’impression que l'héroïne découvrait son mari, alors qu’ils se connaissent depuis très longtemps. La mère de famille va se mettre à douter de tout et de tout le monde.

Le roman m’a plu, j’ai aimé l’ambiance, mais je ne me suis pas vraiment attaché aux personnages. Pourtant, la narration à la première personne aurait dû le permettre. Le côté superstition n’est pas assez développé à mon goût. Il aurait pu apporter plus d’épaisseur à l’intrigue. Ce que j’ai trouvé étrange, c’est le comportement des parents vis-à-vis de Lyla. Ils n’ont jamais consulté pour savoir de quoi souffrait leur enfant. C’est assez curieux comme situation, car comment l’aider du mieux possible si on ne maîtrise pas le problème ? Il faut aussi reconnaître que le dénouement (et les explications qui vont avec) est loin d’être crédible, c’est dommage.
Parmi les thèmes abordés, se trouvent les relations familiales, mais aussi le handicap par l'intermédiaire des troubles de Lyla.

Service presse numérique des éditions Presses de la Cité par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Juste avant de mourir
Auteur: S.K. Tremayne
Éditeur: Presses de la cité
Nombre de pages: 400
Traduction: Isabelle Maillet
ISBN: 978-2-2581-5075-1
Date de publication: 21 mars 2019

Acheter « Juste avant de mourir » sur Amazon

mardi 19 mars 2019

L'étranger dans la maison, de Shari Lapena

L'étranger dans la maison

L'histoire :
Tom Krup arrive chez lui après sa journée de travail. Il découvre que sa femme, Karen, n'est pas là. Comme ce n'est pas dans les habitudes de cette dernière, il panique et appelle la police. Quelques heures plus tard, des inspecteurs se présentent à sa porte.

Mon avis :
J'avais aimé « le couple d'à côté», du même auteur, c'est donc avec plaisir que j'ai attaqué ce nouveau roman. Le résultat est à la hauteur de mes attentes.
Le lecteur découvre un couple en apparence banal, où tout va pour le mieux. Tom et Karen s'aiment et vivent en harmonie. Un grain de sable bouleverse ce monde parfait, et tout va se fissurer. Le couple a-t-il vécu dans le mensonge ?

Au début, Tom a déclenché mon empathie, mais cela a évolué au fil du récit. Face à la situation, il est en plein désarroi. Que penser? Que faire ? Karen et Brigid, ne m'ont pas fait le même effet. Les deux personnages féminins m'ont paru antipathiques. Tous possèdent différentes facettes, plus ou moins sombres. Il faut reconnaître que chacun est travaillé juste ce qu'il faut, voire de manière insuffisante pour les inspecteurs, même s'ils ne sont pas le coeur de l'histoire. La romancière s'attache plus aux réactions des personnages qu'à leurs actions.
Les chapitres sont courts, le récit est rythmé, addictif, même s'il n'y a pas vraiment d'action. L'auteur avance lentement et pose ses pions. La tension qui règne fait le reste, bien que le lecteur découvre rapidement certaines informations.

Je trouve que la fin est une réussite, mais il aurait été intéressant de la développer afin d'apporter plus d'épaisseur au roman. Au programme, mensonges en tous genres, manipulation. Une lecture qui permet de passer un bon moment de détente.

À lire !

Service presse des éditions Presses de la Cité par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: L'étranger dans la maison
Auteur: Shari Lapena
Éditeur: Presses de la cité
Nombre de pages: 304
Traduction: Valérie Le Plouhinec
ISBN: 978-2-2581-3766-0
Date de publication: 17 janvier 2019

Acheter « L'étranger dans la maison » sur Amazon
Page top