Aller à la recherche

Editeur : Hugo Thriller

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 16 juin 2019

Dans la toile, de Vincent Hauuy

Dans la toile

L’histoire :
Isabel Northwood-Gros est rescapée d’une fusillade, tout en étant grièvement blessée. Elle décide, avec son mari, Franck, de partir s’installer dans un petit chalet des Vosges afin de refaire sa vie. Or, une fois sur place, Isabel commence à avoir des sensations étranges.

Mon avis :
Ce thriller psychologique est réussi. Il est écrit à la première personne du singulier, et se découpe en trois parties. Je me suis plongé dans ce huis clos, et me suis retrouvé complètement absorbé par le récit. Il y a peu d’action, mais l’essentiel n’est pas là. Isabel a subi un traumatisme violent.

Franck, son mari, est touchant. Il quitte son travail pour le bien de sa femme. Il est médecin, et ouvre son cabinet dans les Vosges. Le chalet qu’il a choisi pour leur nouvelle vie est au milieu de nulle part, au cœur d’une forêt, et Isabel ira de surprise en surprise à ce sujet. Tout n’est pas aussi rose qu’il n’y paraît.
Au fil des pages, l’auteur instille le doute dans l’esprit du lecteur qu’il manipule. Le personnage principal, Isabel, est bien travaillé, creusé. On ressent ses émotions, et en même temps, on se demande si elle n’a pas de problèmes psychologiques plus importants, car elle a régulièrement des pertes de mémoire qui sont liées au drame qu’elle a vécu.
Elle passe par plusieurs phases : le doute, l’angoisse, la peur. À cela s’ajoutent des indices, des sms, des mails qu’elle reçoit, et dont elle ne comprend pas la signification.
Le romancier intercale des chapitres « Mémoires », qui racontent l’enfance de la protagoniste avec sa sœur, et les dissensions familiales qui les ont conduites du Maine jusqu’en France.
J’ai bien aimé la bascule de la troisième partie. Ce changement permet d’avoir une vue d’ensemble des événements jusqu’au dénouement. Et même si j’ai trouvé un élément de la fin un peu tiré par les cheveux, j’ai vraiment adoré cette lecture.

À lire !

Service presse des éditions Hugo Thriller.

Titre: Dans la toile
Auteur: Vincent Hauuy
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 394
ISBN: 978-27-55641-02-8
Date de publication: 2 mai 2019

Acheter « Dans la toile » sur Amazon

dimanche 10 mars 2019

Dix petites poupées, de B.A. Paris

Dix petites poupées

L’histoire :
Layla a disparu il y a douze ans. Finn, son petit ami, a refait sa vie, avec la sœur de cette dernière. À quelques semaines du mariage, des indices laissent penser que Layla est de retour...

Mon avis :
Il s’agit à nouveau d’un thriller psychologique, et il est réussi, même si j’ai détecté certaines ficelles avant que l’auteur ne les donne. Après le drame de la disparition de Layla, finn a mis du temps à remonter la pente. Sa rencontre avec Ellen, la sœur aînée de celle qu'il aime, va lui permettre de reprendre goût à la vie. L’apparition d’une petite poupée russe sur le muret du jardin va de nouveau faire basculer son existence. Que cache cette poupée ?

Finn dissimule des éléments sur la disparition de Layla. Il nous les livre au compte-gouttes. Il est pétri de doutes, et cela s’accentue avec l’apparition d’autres poupées. Pendant ce temps, l’auteur tisse sa trame, et laisse filtrer plusieurs pistes afin d’induire le lecteur en erreur.

C’est un roman en trois parties. À partir de la deuxième, une seconde voix apparaît, confirmant nos doutes. Quelle place tient Ellen dans la vie de Finn ? Le retour (réel ou non) de Layla bouleverse l’équilibre du couple. Finn ne sait plus quoi faire, et regrette régulièrement, au cours du récit, certains choix faits quelques instants auparavant. Il tourne en rond. À chaque apparition de poupée, il ressort les mêmes arguments: c’est Layla, c’est Ruby, c’est Harry, etc. C’est légèrement lassant, mais à mon sens, voulu.
Comment démêler le vrai du faux ? La tension augmente, et la fin est totalement logique.
L’écriture est très fluide, et l’ensemble se lit facilement. Même si certains éléments paraissent évidents, j’ai pris du plaisir à tourner les pages afin de connaître le dénouement.

À lire !

Service presse des éditions Hugo thriller.

Titre: Dix petites poupées
Auteur: B.A. Paris
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 330
Traduction: Vincent Guilluy
ISBN: 978-27-55640-50-2
Date de publication: 3 janvier 2019

Acheter « Dix petites poupées » sur Amazon

mercredi 28 novembre 2018

Irrespirable, d’Olivia Kiernan

Irrespirable

L’histoire :
Le commissaire Frankie Sheehan se trouve à la morgue de Whitehall à Dublin. Elle suit l'autopsie de la victime de la nouvelle affaire qu’elle supervise. À priori, un suicide, celui d’Eleanor Costello, mais des doutes vont vite apparaître.

Mon avis :
Ce roman m’a captivé. Je l’ai lu pratiquement d’une traite (j’ai eu besoin de quelques heures de sommeil). L’intrigue est classique, mais l’auteur a su distiller les différents éléments afin de garder son lecteur captif.

Le récit est effectué à la première personne par le commissaire Frankie Sheehan. Cette dernière reprend le travail après une lourde convalescence due à une agression au cours d’une arrestation. Elle est toujours psychologiquement perturbée, en plus de quelques séquelles physiques. En outre, le procès de son agresseur doit avoir lieu d’ici quelques jours. En attendant, elle hérite d’une affaire. La jeune femme va mettre en œuvre tout son savoir-faire, accompagnée de son équipe, pour résoudre l’énigme. Le roman est plus un polar qu’un véritable thriller. Je n’ai pas vraiment ressenti d'oppression lors de ma lecture. Il n’y a rien de gore, juste un côté un peu glauque et totalement sous-exploité avec les sites BDSM. Pourtant, cela aurait pu créer un roman conforme à la quatrième de couverture.

Cela étant dit, et comme je l’ai précisé dès le départ, j’ai aimé cette lecture. Frankie présente deux facettes : solide et fragile à la fois. C’est un personnage intéressant, qui déclenche l’empathie, mais pas assez creusé à mon goût. Par contre, comme une nouvelle enquête est prévue en 2019, on peut sans doute s’attendre à en savoir un peu plus. Du côté de l’enquête, il n’y a pas de surhomme, de mentaliste, juste des personnages qui travaillent d’arrache-pied pour obtenir des réponses. Il y a quand même le stéréotype du geek de service, qui se nourrit de boissons énergisantes toute la journée, et qui a le teint pâle. J’ai deviné certains rebondissements, mais cela n’a absolument pas impacté ma lecture. Les enquêteurs analysent, interrogent, font des recoupements, bénéficient parfois d’un peu de chance, et c’est une bonne chose dans un récit.

Un premier roman intéressant qui laisse présager de bonnes choses pour l’avenir.

Titre: Irrespirable
Auteur: Olivia Kiernan
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 363
Traduction: François Thomazeau
ISBN: 978-27-55639-14-8
Date de publication: 18 octobre 2018

Acheter « Irrespirable » sur Amazon

jeudi 25 octobre 2018

Organigramme, de Jacques Pons

Organigramme

L’histoire :
L’entreprise Louis Laigneau organise un séminaire à Marrakech afin de récompenser (et surtout formater) ses employés aux méthodes de la société. Or, tout ne se passe pas comme prévu, et l’ambiance devient délétère.

Mon avis :
On entre de plein cœur dans l’histoire dès le prologue. Le ton est vite donné. Les chapitres sont courts, et le récit est rythmé. Il y a peu de temps morts. J’ai trouvé que l’auteur retranscrivait bien l’ambiance qui règne dans le milieu du luxe: la pression constante sur les salariés car seul le résultat compte.

Les protagonistes sont nombreux, ce qui est une bonne chose. Certains d’entre eux sont mis en avant, comme Yasmina ou Marek. Yasmina est un OVNI dans ce monde du luxe. Elle garde la tête sur les épaules, et devant l’adversité, cherche de l’aide dans la banlieue qu’elle a quittée quinze ans plus tôt. Marek est le responsable de la sécurité chez Louis Laigneau. Il fait preuve d’une poigne de fer, mais en même temps, il est secret et discret. Démissions, licenciements et disparitions au sein de la société apportent tension et stress au cœur des équipes. Le soupçon, la souffrance, et l’égocentrisme font tourner l’entreprise.

Au milieu de tout cela, quelqu'un a décidé de se venger de manière radicale, en éliminant purement et simplement le personnel. Elle simplifie l’organigramme. Qui manipule qui ? Pourquoi ? Petit à petit, une histoire se fait jour, le puzzle se reconstruit. Il y a des passages qui concernent les pensées du coupable, ce qui est classique. Celui-ci est vraiment prêt à tout pour arriver à ses fins.

La fin du livre est une véritable apothéose. Lors de ma lecture, j’ai soupçonné beaucoup de monde, et il m'a fallu attendre la conclusion avant de découvrir la vérité, encore plus sordide que je ne pensais.
Pour un premier roman, je le trouve très réussi.

À lire !

Service presse des éditions Hugo Thriller.

Titre: Organigramme
Auteur: Jacques Pons
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 380
ISBN: 978-27-55639-13-1
Date de publication: 20 septembre 2018

Acheter « Organigramme » sur Amazon

lundi 20 août 2018

Maudite !, de Denis Zott

Maudite !

L’histoire:
Tony, qui regarde un match de l’Olympique de Marseille à la télévision, craque à cause d’une coupure de courant. Luce, sa compagne en fait les frais.

Mon avis :
En règle générale, j’aime moins les ouvrages de ce type. Or, là, j’ai apprécié cette lecture. C’est un roman glauque. Tous les personnages, sans exception, sont détestables, pour différentes raisons. Ils montrent tous ce qu’il y a de plus noir dans l’âme humaine. Ils n’ont aucune empathie (ou celle-ci est vite évacuée). Tout est centré sur leur petite personne. Et pourtant, c’est ce qui fait la force de ce roman.

Luce est le personnage central. Elle est jeune, droguée, et enchaîne les réactions stupides. Elle a dû oublier de se servir de son cerveau. À plusieurs moments, elle aurait mérité des claques. Son compagnon, Tony, est un dégénéré, et je pèse mes mots (à ce niveau, ce n’est plus être supporter d’une équipe). Les autres personnages sont à l’avenant, à des degrés divers (la police n’est pas épargnée). Le décor est la ville de Marseille, dont certains quartiers sont montrés comme des zones de non-droits où tout est possible.

Le roman est rythmé, il y a de l’action, de la violence. Je rappelle que c’est bien glauque, âmes sensibles s’abstenir. La vengeance est un plat qui se mange froid.

À lire !

Titre: Maudite !
Auteur: Denis Zott
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 414
ISBN: 978-27-55637-70-0
Date de publication: 07 juin 2018

Acheter « Maudite ! » sur Amazon
Page top