Aller à la recherche

Editeur : Hugo Roman

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 30 mars 2020

La mort du Temple, Secretum Templi, d’Hervé Gagnon

La mort du Temple, Secretum Templi

L’histoire :
Paris, 1307. Jacques de Molay décide de déplacer secrètement l’or du Temple, objet de toutes les convoitises. Le sergent Hugues de Malemort, accompagné d’hommes de confiance, est chargé d’escorter discrètement des transports de marchandises (dont il ignore le contenu). Mais tout ne se déroule pas comme prévu.

Mon avis :
Il s’agit du premier tome d’une série historique mettant en scène des templiers. Bien sûr, l’auteur mêle réalité et fiction. Il prend son temps, présente les personnages principaux et met l’intrigue en place. Le lecteur découvre la vie quotidienne de ces soldats de Dieu, bien loin de l’image de dévotion qu’on peut en avoir : Messes, entraînements militaires, et des échanges savoureux entre les soldats.

L’histoire permet aussi de découvrir des rues et lieux du Paris du Moyen-Âge. Le récit est centré sur les personnages, et c’est, à mon sens, une bonne chose. L’intrigue qui se tisse est en arrière-plan. Les pièces se mettent en place.
Hugues de Malemort est pragmatique, bien ancré dans son époque, et n’a guère d’illusions sur l’état de son ordre. Malgré ses années d’ancienneté, il reste fidèle au Temple. Lorsqu’il est personnellement touché, il décide d’enquêter pour comprendre ce qu’il se passe. Or, ses découvertes le laissent perplexe, et complexifient ses recherches.

Les chapitres sont courts et s’enchaînent rapidement. Cela donne du rythme au récit.Les dernières pages du roman m’ont laissé sur ma faim, mais font transparaître une suite intéressante.
Au menu : vie quotidienne, complot, manipulation, religion, enquête, ésotérisme.

À lire.

Service presse des éditions Hugo Roman.

Titre: La mort du Temple, Secretum Templi
Auteur: Hervé Gagnon
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 388
ISBN: 978-2-75564-724-2
Date de publication: 5 mars 2020

Acheter « La mort du Temple, Secretum Templi » sur Amazon

dimanche 23 février 2020

Le journal de Claire Cassidy, d’Elly Griffiths

Le journal de Claire Cassidy

L’histoire :
Claire Cassidy est professeur d’anglais dans la campagne anglaise, au sein d’un collège, ancienne demeure de R.M. Holland, écrivain du XIXe siècle qui a écrit «L’inconnu», une nouvelle devenue un classique. Or, un meurtre survient, et il y a un lien avec la nouvelle.

Mon avis :
C’est un roman à plusieurs voix. Le lecteur suit donc Claire, Georgia (sa fille), Harbinder (le lieutenant de police). Cela apporte différents points de vue sur les événements, et les redondances ne m’ont pas dérangé. Les personnages principaux sont développés, nous cernons parfaitement leur psychologie. L’auteur parsème son roman d’extraits de « l’inconnu ».

Claire anime un atelier d’écriture, et R.M. Holland est son principal centre d’intérêt. Sa vie privée n’est pas des plus réussies, mais elle fait tout pour s’occuper de sa fille. En même temps, elle tient, depuis son adolescence, un journal intime. Elle se retrouve au coeur de l’affaire suite au premier meurtre.
Georgia est une adolescente comme les autres. Elle a un petit copain plus âgé, et participe à un atelier d’écriture, sans que sa mère le sache.
Le lieutenant Harbinder Kaur est une jeune trentenaire, d’origine indienne, qui vit encore chez ses parents. Elle est vive et dynamique.

Je n’ai pas trouvé que les personnages étaient stéréotypés, ce qui est une bonne chose. Il y a de nombreux non-dits. Claire ne communique pas vraiment avec sa fille, mais ce problème de communication se retrouve aussi chez les autres protagonistes. Certains ne souhaitent pas que certains secrets soient révélés, ce qui crée des ambiguïtés, des doutes.
Plus le livre avance, plus l’inquiétude de Claire augmente (et on peut le comprendre). La romancière joue de manière subtile avec nos nerfs, et cela s’accentue à chaque rebondissement. Même si le dénouement n’est pas exceptionnel, un peu trop convenu, j’ai trouvé l’ensemble réussi, et j’ai apprécié cette histoire.

Ma lecture a été fluide. La romancière a un style agréable et clair, sans fioritures.

À lire.

Service presse numérique des éditions Hugo Roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Le journal de Claire Cassidy
Auteur: d’Elly Griffiths
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 444
Traduction: Elie Robert-Nicoud
ISBN: 978-27-556-4706-8
Date de publication: 2 janvier 2020

Acheter « Le journal de Claire Cassidy » sur Amazon

mardi 10 mars 2015

Garde tout, surtout les gosses !, de Guillaume Clicquot

Garde tout, surtout les gosses

L'histoire :
Florence et Denis décident de divorcer. Mais que faire des enfants, ces trois adolescents qu'ils ne supportent plus ? Simple: les laisser à l'autre !

Mon avis :
Ce petit roman a été un véritable plaisir à enregistrer pour ma femme. Il est rempli d'humour, parfois grinçant. Guillaume Clicquot décortique, à sa manière, la vie de famille et ce que l'on peut qualifier de « pétage de plombs » de la part de parents qui veulent divorcer. On découvrira aussi que les enfants ne sont pas en reste !

Des clichés sont utilisés : place de la femme dans la famille ou la société, mari adultère, les enfants sont des adolescents stéréotypés. Cela renforce pourtant la vraisemblance de la situation et explique le ras-le-bol des parents. Le thème de comment éduquer ses enfants apparaît clairement, car pour en arriver là, il a dû y avoir de nombreuses erreurs dans les choix qui ont été faits.

Les parents sont dépassés. Ils veulent reprendre leur liberté perdue. À l'inverse de ce qu'on connaît, aucun des deux ne veut garder les enfants ! On voit qu'ils sont inventifs et qu'ils peuvent aller très loin pour obtenir satisfaction (s'ils avaient mis la même inventivité dans leur couple, ils n'en seraient peut-être pas arrivés là). Denis, le mari, est conseillé par sa maîtresse et Florence, la femme, prend conseil auprès de son assistant, Romain, un gay qui s'assume.

Le sujet est grave, mais je pense que de nombreuses personnes y trouveront un air de déjà vu à travers certaines scènes de famille. Bien sûr, comme de nombreux sujets, cela nous fait sourire, surtout si nous sommes extérieurs à l'histoire et que nous ne sommes pas concernés. Je ne suis pas certain que des personnes ayant ce type de difficultés auront le même plaisir lors de la lecture de ce roman.

Je m'attendais au dénouement, mais celui-ci est bien amené. Ce livre peut pousser à réfléchir sur les relations de couples et sur les rapports qu'entretiennent parents et enfants, le tout en se faisant plaisir lors d'une lecture agréable.

À découvrir.

Titre: Garde tout, surtout les gosses !
Auteur: Guillaume Clicquot
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 223
ISBN: 978-2-7556-1822-8
Date de publication: 15 janvier 2015

Acheter « Garde tout, surtout les gosses » sur Amazon
Page top