Aller à la recherche

Editeur : Hugo Roman

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 16 mai 2020

Freeman, de Roy Braverman

Freeman

L’histoire :
En Louisiane, pendant un ouragan, un mafieux, alors qu’il est sous la surveillance du FBI, se fait voler deux millions de dollars. Les deux camps mènent l’enquête pour comprendre comment cela a pu se produire.

Mon avis :
C’est le premier roman de cet auteur que je lis. C’est le troisième volume d’une série («Hunter», «Crow», «Freeman»), mais il peut être lu de manière indépendante, même s’il doit être plus intéressant d’avoir lu les deux premiers avant celui-ci.

Je me suis demandé pourquoi l'auteur avait choisi «Freeman» comme titre, alors que les personnages principaux sont plutôt les inspecteurs Beauregard et Howard. C’est sans doute pour faire un lien avec les deux autres tomes, mais Freeman a plutôt un rôle secondaire ici. L’ambiance est assez sombre, sordide parfois (l’enquête sur la mort du jeune noir), la corruption est omniprésente. J’ai eu l’impression d’être dans un autre monde où la loi, c’est pour les autres.

Zacharie Beauregard et Doug Howard mènent l’enquête. Les deux coéquipiers se complètent, mais n’ont pas vraiment d’affinités. Ils ont plutôt tendance à travailler séparément, et mettre en commun ensuite. Chacun a des secrets, et ne se fait guère d’illusions sur le genre humain.
J’ai bien aimé l’Arménien. J’ai trouvé qu’il apportait une touche plus légère au récit. L’intrigue est prenante, même s’il n’y a pas de véritables rebondissements. Les descriptions de la Nouvelle-Orléan et du bayou sont très précises. Le romancier nous plonge dans l’ambiance des lieux. Plusieurs histoires se croisent, se mélangent, le tout magistralement orchestré par l’auteur.

À lire.

Service presse numérique des éditions Hugo roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre:Freeman
Auteur: Roy Braverman
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 520
ISBN: 978-2-7556-4478-4
Date de publication: 6 février 2020

Acheter « Freeman » sur Amazon

jeudi 23 avril 2020

Survivre, Vincent Hauuy

Survivre

L’histoire :
2035, dans les Alpes. Florian Starck vit en marge de la société suite aux bouleversements climatiques des dernières années. À la demande de sa sœur, et après hésitation, il va accepter de participer à une émission de télévision où il va devoir aider une candidate à la survie en milieu hostile.

Mon avis :
En cette période de pandémie, j’ai trouvé que le titre était approprié (même si le choix a été fait avant). Certains thèmes, à mon sens, ne sont pas assez creusés (l’intelligence artificielle par exemple), mais ce n’est pas le but premier de l’auteur. Derrière les thèmes travaillés se profile la survie de l’humanité dans un climat totalement déréglé et avec l’aide de la technologie. Il y a aussi les émeutes, les complots politiques, etc. (On peut voir les mêmes thèmes, sous un angle différent, dans « Lou, après tout », de Jérôme Leroy).
L’auteur plante bien le contexte de son histoire. Les candidats s’entraînent à survivre en milieu hostile: filtrer de l’eau avec une paille, se servir d’un caillou comme d’un couteau, etc. Le producteur de l’émission, un milliardaire, pense que l’intelligence artificielle peut apporter une aide et une réponse aux problèmes climatiques. Il a aussi ses détracteurs, qui sont violents.
La situation est réaliste et glaçante. L’histoire se met en place lentement, et il y a un peu d’action avec quelques rebondissements intéressants.

Les divers protagonistes déclenchent de l’empathie chez le lecteur. Florain Starck est un baroudeur qui a connu un drame familial. C’est un ancien journaliste au caractère trempé, spécialiste de la survie. Il est attachant et se pose beaucoup de questions. Or, j’ai trouvé que l'idée de la voix de sa fille qu’il entend dans sa tête était mal ficelée. Je n’ai pas compris quelle en était l’utilité.
Zoé, la jeune fille de seize ans, issue d’une banlieue pauvre, participe à l’émission pour des raisons un peu énigmatiques. Sa santé n’est pas excellente et son humeur varie.
La relation entre les deux personnages est emplie de pragmatisme.
C’est un roman bien mené, au style agréable, qui m’a apporté un bon moment de détente.

Malgré les petits défauts relevés, ce roman est à lire!

Service presse numérique des éditions Hugo Roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Survivre
Auteur: Vincent Hauuy
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 424
ISBN: 978-2-7556-4750-1
Date de publication: 19 mars 2020

Acheter « Survivre » sur Amazon

lundi 30 mars 2020

La mort du Temple, Secretum Templi, d’Hervé Gagnon

La mort du Temple, Secretum Templi

L’histoire :
Paris, 1307. Jacques de Molay décide de déplacer secrètement l’or du Temple, objet de toutes les convoitises. Le sergent Hugues de Malemort, accompagné d’hommes de confiance, est chargé d’escorter discrètement des transports de marchandises (dont il ignore le contenu). Mais tout ne se déroule pas comme prévu.

Mon avis :
Il s’agit du premier tome d’une série historique mettant en scène des templiers. Bien sûr, l’auteur mêle réalité et fiction. Il prend son temps, présente les personnages principaux et met l’intrigue en place. Le lecteur découvre la vie quotidienne de ces soldats de Dieu, bien loin de l’image de dévotion qu’on peut en avoir : Messes, entraînements militaires, et des échanges savoureux entre les soldats.

L’histoire permet aussi de découvrir des rues et lieux du Paris du Moyen-Âge. Le récit est centré sur les personnages, et c’est, à mon sens, une bonne chose. L’intrigue qui se tisse est en arrière-plan. Les pièces se mettent en place.
Hugues de Malemort est pragmatique, bien ancré dans son époque, et n’a guère d’illusions sur l’état de son ordre. Malgré ses années d’ancienneté, il reste fidèle au Temple. Lorsqu’il est personnellement touché, il décide d’enquêter pour comprendre ce qu’il se passe. Or, ses découvertes le laissent perplexe, et complexifient ses recherches.

Les chapitres sont courts et s’enchaînent rapidement. Cela donne du rythme au récit.Les dernières pages du roman m’ont laissé sur ma faim, mais font transparaître une suite intéressante.
Au menu : vie quotidienne, complot, manipulation, religion, enquête, ésotérisme.

À lire.

Service presse des éditions Hugo Roman.

Titre: La mort du Temple, Secretum Templi
Auteur: Hervé Gagnon
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 388
ISBN: 978-2-75564-724-2
Date de publication: 5 mars 2020

Acheter « La mort du Temple, Secretum Templi » sur Amazon

dimanche 23 février 2020

Le journal de Claire Cassidy, d’Elly Griffiths

Le journal de Claire Cassidy

L’histoire :
Claire Cassidy est professeur d’anglais dans la campagne anglaise, au sein d’un collège, ancienne demeure de R.M. Holland, écrivain du XIXe siècle qui a écrit «L’inconnu», une nouvelle devenue un classique. Or, un meurtre survient, et il y a un lien avec la nouvelle.

Mon avis :
C’est un roman à plusieurs voix. Le lecteur suit donc Claire, Georgia (sa fille), Harbinder (le lieutenant de police). Cela apporte différents points de vue sur les événements, et les redondances ne m’ont pas dérangé. Les personnages principaux sont développés, nous cernons parfaitement leur psychologie. L’auteur parsème son roman d’extraits de « l’inconnu ».

Claire anime un atelier d’écriture, et R.M. Holland est son principal centre d’intérêt. Sa vie privée n’est pas des plus réussies, mais elle fait tout pour s’occuper de sa fille. En même temps, elle tient, depuis son adolescence, un journal intime. Elle se retrouve au coeur de l’affaire suite au premier meurtre.
Georgia est une adolescente comme les autres. Elle a un petit copain plus âgé, et participe à un atelier d’écriture, sans que sa mère le sache.
Le lieutenant Harbinder Kaur est une jeune trentenaire, d’origine indienne, qui vit encore chez ses parents. Elle est vive et dynamique.

Je n’ai pas trouvé que les personnages étaient stéréotypés, ce qui est une bonne chose. Il y a de nombreux non-dits. Claire ne communique pas vraiment avec sa fille, mais ce problème de communication se retrouve aussi chez les autres protagonistes. Certains ne souhaitent pas que certains secrets soient révélés, ce qui crée des ambiguïtés, des doutes.
Plus le livre avance, plus l’inquiétude de Claire augmente (et on peut le comprendre). La romancière joue de manière subtile avec nos nerfs, et cela s’accentue à chaque rebondissement. Même si le dénouement n’est pas exceptionnel, un peu trop convenu, j’ai trouvé l’ensemble réussi, et j’ai apprécié cette histoire.

Ma lecture a été fluide. La romancière a un style agréable et clair, sans fioritures.

À lire.

Service presse numérique des éditions Hugo Roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Le journal de Claire Cassidy
Auteur: d’Elly Griffiths
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 444
Traduction: Elie Robert-Nicoud
ISBN: 978-27-556-4706-8
Date de publication: 2 janvier 2020

Acheter « Le journal de Claire Cassidy » sur Amazon

mardi 10 mars 2015

Garde tout, surtout les gosses !, de Guillaume Clicquot

Garde tout, surtout les gosses

L'histoire :
Florence et Denis décident de divorcer. Mais que faire des enfants, ces trois adolescents qu'ils ne supportent plus ? Simple: les laisser à l'autre !

Mon avis :
Ce petit roman a été un véritable plaisir à enregistrer pour ma femme. Il est rempli d'humour, parfois grinçant. Guillaume Clicquot décortique, à sa manière, la vie de famille et ce que l'on peut qualifier de « pétage de plombs » de la part de parents qui veulent divorcer. On découvrira aussi que les enfants ne sont pas en reste !

Des clichés sont utilisés : place de la femme dans la famille ou la société, mari adultère, les enfants sont des adolescents stéréotypés. Cela renforce pourtant la vraisemblance de la situation et explique le ras-le-bol des parents. Le thème de comment éduquer ses enfants apparaît clairement, car pour en arriver là, il a dû y avoir de nombreuses erreurs dans les choix qui ont été faits.

Les parents sont dépassés. Ils veulent reprendre leur liberté perdue. À l'inverse de ce qu'on connaît, aucun des deux ne veut garder les enfants ! On voit qu'ils sont inventifs et qu'ils peuvent aller très loin pour obtenir satisfaction (s'ils avaient mis la même inventivité dans leur couple, ils n'en seraient peut-être pas arrivés là). Denis, le mari, est conseillé par sa maîtresse et Florence, la femme, prend conseil auprès de son assistant, Romain, un gay qui s'assume.

Le sujet est grave, mais je pense que de nombreuses personnes y trouveront un air de déjà vu à travers certaines scènes de famille. Bien sûr, comme de nombreux sujets, cela nous fait sourire, surtout si nous sommes extérieurs à l'histoire et que nous ne sommes pas concernés. Je ne suis pas certain que des personnes ayant ce type de difficultés auront le même plaisir lors de la lecture de ce roman.

Je m'attendais au dénouement, mais celui-ci est bien amené. Ce livre peut pousser à réfléchir sur les relations de couples et sur les rapports qu'entretiennent parents et enfants, le tout en se faisant plaisir lors d'une lecture agréable.

À découvrir.

Titre: Garde tout, surtout les gosses !
Auteur: Guillaume Clicquot
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 223
ISBN: 978-2-7556-1822-8
Date de publication: 15 janvier 2015

Acheter « Garde tout, surtout les gosses » sur Amazon
Page top