Aller à la recherche

mardi 22 décembre 2015

Une année au lycée, tome 2, de Fabrice Erre.

Une année au lycée, tome 2

L'histoire :
Fabrice Erre revient avec un nouveau tome d'« Une année au lycée », sous-titré « deuxième guide de survie en milieu pédagogique numérique».

Mon avis :
Ce deuxième tome reprend les planches que l'auteur a créées pour son blog sur le site du Monde[1]. On trouve aussi quelques planches bonus réalisées par d'autres dessinateurs.
Le fil conducteur est toujours l'année scolaire, mais Fabrice erre s'appuie sur l'actualité pour ses idées et réflexions. Le résultat est inégal d'une planche à l'autre. Je ressens cela sans doute parce que j'ai découvert la plupart des dessins au fur et à mesure sur son blog, que cet album ne fait que les regrouper, et qu'il n'y a pas eu le travail de liant qu'il y a sur un album.

L'auteur a toujours un regard acéré sur le monde de l'éducation et sur le décalage qu'il y a entre ce qu'attendent les professeurs (qui souhaitent le meilleur pour leurs élèves) et la réalité de l'institution. La planche de la page 100 en est un bon exemple. L'auteur est un enseignant d'histoire-géographie qui fait part de son ressenti vis-à-vis de son travail. Il manie bien l'autodérision. Il y a bien sûr de la caricature, mais il faut reconnaître que tout comme dans le tome 1[2], l'auteur n'a pas besoin de trop s'éloigner de la réalité.

Le décor est toujours minimaliste. Fabrice Erre s'attache à l'essentiel : faire rire de la situation en nous faisant part de toutes les émotions qui l'envahissent lors de sa vie quotidienne avec ses classes et son environnement. Il y a toujours ce décalage entre l'attente de l'enseignant et les élèves, mais aussi le décalage avec la réalité de l'institution (conseils de classes, gestion des intempéries etc).

Dans l'ensemble, cet album est une réussite.

À lire !

Service presse numérique envoyé par les éditions Dargaud.

Titre: Une année au lycée, tome 2
Auteur: Fabrice Erre
Éditeur: Dargaud
Nombre de pages: 144
ISBN: 978-2-2050-7427-7
Date de publication: 11 septembre 2015

Acheter « Une année au lycée, tome 2 » sur Amazon

mercredi 12 août 2015

Alcyon, tome 3 : Le crépuscule des tyrans, de Richard Marazano et Christophe Ferreira

Alcyon, tome 3 : Le crépuscule des tyrans

L'histoire :
À la suite des confidences de Dionysos, Alcyon et ses amis poursuivent leur quête afin de trouver le collier d'Harmonie. Mais les Harpies ont décidé de leur mener la vie dure.

Mon avis :
Voici le dernier tome de la trilogie «Alcyon[1][2] ». Alcyon, Phoebe et Kyrilos sont accompagnés de Cybèle et d'Ahiram (le seul adulte du groupe). Les adolescents mènent le jeu. Alcyon et Kyrilos s'asticotent continuellement. De même que les pères de Phoebe et Alcyon dans les quelques planches les concernant, car ils n'ont pas d'autres possibilités pour aider leurs enfants. Ces petites scènes récurrentes dans les trois tomes apportent un peu de détente, surtout dans ce dernier où l'action prévaut. Phoebe et Cybèle sont plus en retrait dans ce volume. Elles ont plutôt un rôle de sage, de guide. Elles tempèrent et soutiennent les deux garçons.

Petit à petit, le danger se rapproche. Le lecteur se demande comment des humains vont pouvoir vaincre des êtres surnaturels comme les Harpies. La réponse des auteurs à cette question est très logique. La mythologie est omniprésente. Les humains sont insignifiants face aux dieux. Certains retournements de situation sont un peu trop simples à mon goût, mais il ne faut pas oublier que cet ouvrage a pour cible prioritaire de jeunes adolescents. Cela ne retire rien au fait que cette trilogie est agréable à lire et procure un bon moment de détente.

Ce dernier volume a les mêmes les qualités que les deux précédents au niveau du dessin. Le style est classique, ainsi que la mise en page. Tout a été fait pour que certains lieux soient grandioses et que les enfants se sentent minuscules dans ce monde-là. De ce point de vue, la planche page 36 est très réussie.

À découvrir !

Service presse numérique envoyé par les éditions Dargaud.

Titre: Alcyon, tome 3: Le crépuscule des tyrans
Auteur: Richard Marazano
Dessinateur: Christophe Ferreira
Éditeur: Dargaud
Nombre de pages: 48
ISBN: 978-2-2050-7359-1
Date de publication: 22 mai 2015

Acheter « Alcyon, tome 3 : Le crépuscule des tyrans » sur Amazon

lundi 23 mars 2015

Blacksad, de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido

Blacksad

L'histoire :
Après le meurtre de son ancienne petite amie, John Blacksad, détective privé, décide de mener son enquête afin de la venger.

Mon avis :
J'ai découvert cette série à travers l'intégrale des albums existants, publiée fin 2014. Cela représente cinq albums[1] et environ 300 pages. Les personnages sont des animaux humanisés. J'ai tout de suite accroché aux caractéristiques de John Blacksad, ce détective à l'ancienne un peu blasé, souvent en marge de la loi.
Blacksad est un chat noir avec un museau blanc. Des traits de caractère humains sont associés à chaque type d'animal (anthropomorphisme[2]). Et les personnages importants ont de l'épaisseur. Blacksad, derrière un côté sévère et distant, a bon cœur. La vie a été difficile pour lui. Les personnages qui gravitent autour de lui lors de ses enquêtes sont aussi souvent attachants. Par exemple, Weekly est une fouine qui a une hygiène limitée. C'est un journaliste qui chasse les scoops, mais il a quand même une morale.

C'est du polar, rondement mené, et pas toujours très gai, malgré quelques petites touches d'humour par moments. Les ambiances sont souvent sombres, comme les passages dans les bars louches. J'ai apprécié le travail réalisé sur les personnages et les décors. Le trait de crayon pour humaniser les animaux est vraiment réussi. Le dessinateur a parfaitement réussi à intégrer des traits humains dans le physique de ses personnages. D'ailleurs, le lecteur trouvera des esquisses préparatoires à la fin de cette intégrale, ainsi que quelques petites histoires inédites en album.

Les ambiances sont bien rendues, surtout par le choix des couleurs, sans compter les nombreux détails présents à chaque page. J'ai véritablement plongé dans le monde de Blacksad, si lointain, et en même temps si proche par le traitement que les auteurs ont su apporter. De nombreux thèmes sont abordés: racisme, violence, politique, corruption, amour, etc. Les albums s'enchaînent facilement, même si j'ai moins accroché à la dernière histoire, «Amarillo». Enfin, deux nouvelles histoires seraient prévues pour 2016.

Adeptes d'histoire policière ? Laissez-vous tenter par Blacksad !

Service presse numérique envoyé par les éditions Dargaud.

Titre: Blacksad
Auteur: Juan Diaz Canales
Dessinateur: Juanjo Guarnido
Éditeur: Dargaud
Nombre de pages: 300
ISBN: 978-2-2050-7398-0
Date de publication; 13 Novembre 2014

Acheter « Blacksad - Intégrale » sur Amazon

mercredi 8 octobre 2014

Alcyon T2 : La tentation du roi Midas, de Richard Marazano et Christophe Ferreira

Alcyon T2 : La tentation du roi Midas

L'histoire :
Après avoir réussi à échapper aux harpies, Alcyon, Phoebe et Kirilos échouent sur une île, où une jeune fille, Cybèle, leur fait une étrange proposition...

Mon avis :
Dans ce deuxième volume, contrairement au premier[1] , la mythologie est omniprésente : le roi Midas, Le Satyre, les harpies, etc. Les trois enfants vont se confronter à des puissances surnaturelles, ce qui ne semble pas les effrayer. Les garçons sont téméraires, alors que la fille est plus calme, plus lucide. Le déroulement de l'histoire est classique. Nos trois héros feront tout pour être à la hauteur de ce qu'on leur propose.

En parallèle, il y a quelques planches concernant les parents des enfants, qui essaient toujours d'obtenir de l'aide pour partir en mission de sauvetage. Les deux pères ont toujours un peu de mal à se mettre d'accord. Mis à part cela, l'humour est moins présent, ce qui est un peu dommage. La trame semble être uniquement une mise en place pour les scènes de combat, qui débouchent ensuite sur la conclusion de ce volume. J'ai eu l'impression de faire du sur place, la quête des enfants ne faisant sa réapparition qu'à la fin.

Même si la lecture m'a plu, je suis resté un peu sur ma faim, surtout à cause de la grosse ficelle dans le scénario au cours des dernières planches. Le style du dessin reste classique, épuré au niveau des visages des enfants, et un peu plus rond, comme on peut le rencontrer dans les mangas. Les personnages principaux sont toujours aussi sympathiques, ainsi que ceux que nous découvrons au cours de ce tome : le roi Midas, Cybèle, etc.

Reste à attendre le troisième opus[2] pour clôturer cette série mythologique.

Éditeur: Dargaud
Nombre de pages: 48
ISBN: 978-2-20507-282-2

Acheter « Alcyon T2 : La tentation du roi Midas » sur Amazon

jeudi 7 août 2014

Alcyon T1: Le collier d'harmonie, de Richard Marazano et Christophe Ferreira

Alcyon T1: Le collier d'harmonie

L'histoire :
À Sycione, Kleon et Tobias, qui dirigent la cité, doivent retrouver un collier pour satisfaire le tyran Orthagoras. Phoebe et Alcyon, voyant l'indécision de leurs parents respectifs, décident de prendre les choses en main...

Mon avis :
Il s'agit du premier tome d'une trilogie mythologique[1][2]. L'histoire se déroule sur un fond mythologique, mais mis à part la présence de Harpies, j'ai trouvé que le côté mythe était très peu mis en avant.
Phoebe est une jeune fille pleine d'esprit et aventureuse. Elle entraîne Alcyon un peu contre son gré dans la quête du collier d'Harmonie. Alcyon est un peu plus en retrait, il suit surtout pour faire plaisir à son amie. Pourtant, les deux enfants sont intrépides. Ils n'hésitent pas à se lancer dans un voyage téméraire. Leurs ennemis vont tout faire pour les arrêter.

L'intrigue est simple, il y a peu de rebondissements. L'histoire est linéaire. Les personnages principaux sont rapidement présentés. On arrive vite au cœur de l'histoire de ce tome 1. En chemin, les enfants recevront de l'aide de Kirilos, un jeune de Sparte. Cela ressemble à un début de voyage initiatique se déroulant dans la Grèce antique, mais je m'attendais vraiment à une place plus importante du bestiaire de la mythologie. Je regrette le choix de la couverture qui peut induire légèrement en erreur sur le type d'histoire. Cela sera peut-être pour le tome 2.

D'un autre côté, les deux enfants sont humains, dans la norme, et pas des héros surentraînés. On s'attache rapidement à eux, ainsi qu'à leurs pères, qui n'arrêtent pas de se disputer. Les personnages manient par moments l'humour avec brio. L’ensemble donne un ouvrage agréable à lire, dessiné dans un style classique.

Éditeur: Dargaud
Nombre de pages: 48
ISBN: 978-2-2050-7210-5

Acheter « Alcyon T1: Le collier d'harmonie » sur Amazon

- page 1 de 2

Page top