Aller à la recherche

Editeur : City Éditions

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 4 janvier 2016

Le portrait de l'oubli, de Laura Madeleine

Le portrait de l'oubli

L'histoire :
Petra, jeune étudiante, tombe sur des documents étranges concernant son grand-père. Elle décide d'enquêter afin de connaître la vérité sur ce curieux passé.

Mon avis :
C'est un roman très agréable à lire qui permet de passer un bon moment de détente. L'histoire est classique. Le thème principal est l'amour et le rôle que joue le niveau social dans cette situation. Le roman alterne des chapitres se déroulant en 1910, racontés au passé et d'autres en 1988, racontés au présent à la première personne par Petra Stevenson. Cette dernière raconte son enquête. En parallèle, le lecteur découvre la vie de Guillaume Du Frère, jeune provincial monté à Paris pour trouver du travail.

Les scènes de 1988 servent surtout de fil conducteur aux événements de 1910. La vie parisienne y est détaillée. De même pour le fonctionnement de la pâtisserie Clermont en ce début de siècle. Il découle de cette différence entre les chapitres des deux époques, un manque de profondeur du personnage contemporain de Petra. Elle n'est pas le coeur du roman, mais c'est dommage de ne pas avoir plus travaillé cette période.

Les personnages de Guillaume et Jeanne sont attachants, même si on peut trouver Guillaume un peu trop sûr de lui. Pourtant, on se laisse porter par le roman et on espère que cette situation délicate entre Guillaume et Jeanne trouvera une issue heureuse, mais rien n'est certain.

Argent, amour, trahison, pâtisserie (miam, les bons gâteaux qui sont confectionnés dans ce livre) sont les ingrédients principaux de cette jolie histoire.

Service presse reçu des éditions City par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Titre: Le portrait de l'oubli (The confectionner's tale)
Auteur: Laura Madeleine
Éditeur: City
Nombre de pages: 315
Traduction: Benoît Domis
ISBN: 978-2-8246-0682-8
Date de publication: 12 novembre 2015

Acheter « Le portrait de l'oubli » sur Amazon

jeudi 3 décembre 2015

Une mère parfaite, de Nina Darnton

Une mère parfaite

L'histoire :
À Philadelphie, Jennifer Lewis reçoit un appel en pleine nuit. Sa fille Emma, qui est en Espagne, a été arrêtée et elle est soupçonnée de meurtre. Jennifer décide de prendre l'avion pour aider sa fille à se sortir de cette situation.

Mon avis :
Il s'agit d'un thriller psychologique. Les parents connaissent-ils vraiment leurs enfants ? En partant de cette question, Nina Darnton plonge le lecteur dans le doute tout au long de l'histoire.
Une fois en Espagne, Jennifer découvre que sa fille a changé et cela la perturbe. Elle se considère pourtant comme une mère à l'écoute qui a tout fait pour ses enfants. Les événements l'entraînent dans une angoisse permanente, car elle veut tout faire pour innocenter sa fille. Les éléments qu'elle découvre, vont à l'encontre de l'éducation qu'elle a donnée à ses enfants.
Son mari (Mark) et elle vont faire appel à un avocat et à un détective espagnols pour découvrir la vérité afin que les poursuites contre Emma soient abandonnées.

De son côté, Emma ne perçoit pas la situation de la même manière. Elle va le faire comprendre à ses parents.
Le livre a pour personnage principal Jennifer. Ses émotions, ses atermoiements sont développés. La mère de famille défend bec et ongles sa fille qu'elle sait innocente. Mark semble avoir plus de recul vis-à-vis de la situation. Il veut aider sa fille, mais il est sceptique sur la version racontée par celle-ci.

Or, l'engrenage judiciaire semble inébranlable. Cette situation va raviver les difficultés que Mark et Jennifer rencontrent dans leur vie de couple. La conclusion du roman est à la hauteur du suspense que la romancière a instillé dans son histoire.
L'histoire est racontée par un narrateur omniscient. La lecture est agréable. Il n'y a pas de lourdeurs dans l'écriture.

À lire !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions City.

Titre: Une mère parfaite (The perfect Mother)
Auteur: Nina Darnton
Éditeur: City Éditions
Nombre de pages: 317
ISBN: 978-2-8246-0638-5
Date de publication: 19 août 2015

Acheter « Une mère parfaite » sur Amazon

vendredi 6 novembre 2015

L'affaire des corps sans tête, de Jean-Christophe Portes

L'affaire des corps sans tête

L'histoire :
Paris, 1791. Victor Dauterive est un jeune homme, sous-lieutenant dans la toute nouvelle Gendarmerie nationale. Son supérieur et mentor, La Fayette, lui demande de capturer Marat au nom de la raison d'état. Pendant ce temps-là, on découvre d'étranges cadavres sans tête dans la Seine.

Mon avis :
Ce livre est un roman policier historique. C'est le premier d'une nouvelle série intitulée « Les enquêtes de Victor Dauterive » qui se déroule au cours de la Révolution française[1].

Victor Dauterive est jeune, exalté, mais il n'a pas encore intégré les réalités politiques de la période.

L'auteur maîtrise le côté historique et arrive a mêler correctement personnages réels et fictif. Les informations sur le contexte sont nombreuses. L'intrigue est intéressante, mais le temps est long avant que Victor Dauterive s'implique réellement dans l'enquête. Ensuite, l'histoire devient plus dynamique. Le personnage principal prend de l'épaisseur au fur et à mesure de l'avancée du roman, mais il semble toujours un peu en retrait. Ce sont des personnages plus âgés qui mènent les débats pendant une grande partie du roman : le gendarme Picot, Bouvreuil, Duperrier, etc. Cela ressemble à un passage de flambeau entre générations, d'une certaine déontologie.

Il y a des rebondissements, des incertitudes, cela fait le charme de cette histoire.

L'un des reproches que j'ai à faire à ce roman, ce sont certaines ellipses : à un moment crucial, on fait un bon en avant pour découvrir comment le personnage principal, souvent dans un autre lieu, a fait pour se sortir d'une situation inextricable. Cela m'a donné un goût d'inachevé quant à ces passages, la tension retombant comme un soufflé.

L'autre reproche concerne l'explication de l'intrigue, que j'ai trouvée un peu trop convenue et manquant de liant entre certains éléments, même si l'idée est bonne.

Malgré mon ressenti mitigé, ce roman est agréable à lire. Meurtres, corruption, manipulations politiques, l'auteur nous plonge au coeur d'événements palpitants.

Ce livre m'a été envoyé par City Éditions par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Titre: L'affaire des corps sans tête
Auteur: Jean-Christophe Portes
Éditeur: City Éditions
Nombre de pages: 395
ISBN: 978-2-8246-0668-2
Date de publication: 30 septembre 2015

Acheter « L'affaire des corps sans tête » sur Amazon

page 2 de 2 -

Page top