Aller à la recherche

Editeur : Éditions du Masque

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 16 avril 2019

Minuit dans le jardin du manoir, de Jean-Christophe Portes

Minuit dans le jardin du manoir

L’histoire :
Une tête est découverte devant le manoir où vit Denis Florin avec sa grand-mère Colette. Denis est rapidement soupçonné, car de plus, l’aïeule a disparu.

Mon avis :
J'ai découvert Jean-Christophe Portes avec la série historique de Victor Dauterive. C’est donc avec intérêt que j’ai débuté la lecture de ce roman contemporain.
Les personnages sont brossés juste ce qu’il faut afin de comprendre la situation. On entre rapidement dans le vif du sujet. Denis est un notaire effacé, discret. Il est totalement bouleversé par les événements. L'inspecteur Trividec, chargé de l’enquête sur le meurtre, est quelqu’un de borné, voire stupide. Nadjet Bakhtaoui est une journaliste de terrain, plus habituée aux zones de conflits qu’à une petite enquête sur un meurtre, si spectaculaire soit-il. Sa rencontre avec Denis Florin va changer son regard sur ce petit provincial. Colette est une vieille femme excentrique qui cache de nombreux secrets. Son petit-fils veut la retrouver, et pour cela, Jean-Christophe Portes emmène le lecteur jusqu’en Espagne.

De plus, même dans le cadre de ce polar contemporain, plus proche d’un récit d’aventures, l’auteur glisse une partie historique autour de la conquête du Mexique par Hernán Cortés.
Les rebondissements sont nombreux, ce qui donne du rythme à l’histoire. Certains événements sont rocambolesques, néanmoins, cela cadre avec le récit qui possède aussi quelques touches d’humour. L’écriture est très fluide. C’est un récit plus léger que la série historique du romancier, mais j’ai aimé cette lecture. Ce roman permet de passer un bon moment de détente, même si j’aurais préféré une autre explication lors du dénouement. Ce roman serait facilement adaptable en film.

À découvrir.

Service presse des éditions du Masque par l'intermédiaire de l'auteur.

Titre: Minuit dans le jardin du manoir
Auteur: Jean-Christophe Portes
Éditeur: Éditions du Masque
Nombre de pages: 380
ISBN: 978-2-7024-4914-1
Date de publication: 13 mars 2019

Acheter « Minuit dans le jardin du manoir » sur Amazon

jeudi 17 janvier 2019

La porte d’ivoire, de Serge Brussolo

La porte d’ivoire

L’histoire :
Tracy Morgan travaille avec Russel, un guide de safari, jusqu’au jour où un drame survient. À partir de ce moment, leur vie bascule.

Mon avis :
Comme à son habitude, Serge Brussolo reste dans le vraisemblable et égal à lui-même. Dans ce livre, pas de fantastique, pas de science-fiction, mais un roman d’aventures au coeur de la jungle africaine.

Les personnages sont travaillés juste ce qu'il faut pour ce type d'intrigue, mais sans plus. Tracy, l’ancienne infirmière militaire a connu de nombreux terrains d’opération. Elle a un grand besoin d’action. Russel est le stéréotype du guide de safari, et les autres personnages sont à l’avenant. Mais la force du roman n’est pas là. Elle se trouve dans les idées que l’auteur emploie pour maintenir l’attention du lecteur (les hommes léopards, les chimpanzés, le volcan, le monde des espions...).

De nombreuses théories (autour du troisième Reich, etc.) sont mises en avant, ainsi que des découvertes extraordinaires, mais après avoir mis l’eau à la bouche du lecteur, le romancier fait une bascule, et n’apporte pas de réelle réponse, ce qui est dommage. Il mène une scène à son paroxysme, et enchaîne avec un rebondissement, inattendu et parfois décalé, où l’héroïne et ses compagnons n’ont aucune prise. Et il fait cela jusque dans les dernières pages. Le style est très fluide et agréable à lire. J’ai passé un bon moment avec les personnages, mais l’histoire ne me laissera pas un souvenir impérissable. Je pense que l’auteur aurait pu creuser un peu plus certains pans de son récit, ou déraper beaucoup plus, comme il en est coutumier.

Service presse des éditions du Masque par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: La porte d’ivoire
Auteur: Serge Brussolo
Éditeur: Éditions du Masque
Nombre de pages: 352
Traduction: Éric Fontaine
ISBN: 978-2-7024-4885-4
Date de publication: 17 octobre 2018

Acheter « La porte d’ivoire » sur Amazon

samedi 5 août 2017

Je suis Adèle Wolfe, tome 2 , de Ryan Graudin

Je suis Adele Wolfe tome 2

L’histoire : Après l’assassinat du Führer, la résistance lance la suite de son action afin de faire tomber le régime nazi, mais tout ne se déroule pas comme prévu.

Mon avis : Voici le deuxième tome qui clôt le diptyque de la série « Adèle Wolfe[1] ». Je ne l’avais pas indiqué lors de ma lecture du tome 1, mais je trouve dommage le choix de l’éditeur de ne pas avoir adapté les titres originaux « Wolf by Wolf » pour le premier volume et « Blood for blood » pour le second.

J’attendais avec impatience ce dernier tome et je n’ai pas été déçu. L’histoire reprend au moment de la scène finale du tome 1 : la mort de Hitler, ce qui est une bonne mise en route. Ensuite, il y a peu de temps morts tout au long du récit. Il y a un prélude et quelques interludes se déroulant plusieurs années auparavant où l’on découvre la vie des trois protagonistes. Cela donne plus de consistance aux personnages et à l’histoire. Selon les chapitres, le narrateur s’attache à l’un des trois protagonistes.

Yael, Luka et Félix ont de multiples facettes. Ils doutent et les événements les font évoluer. Rien n’est jamais acquis. On découvre Yael sous un nouveau jour. Elle ne joue plus un rôle (celui d’Adèle), elle est elle-même. Le personnage est toujours attachant. D’ailleurs, c’est la même chose pour les autres car ils sont terriblement humains.

Ryan Graudin continue de brosser un contexte sombre, complexe et plausible dans cette uchronie. C’est une guerre, rien n’est propre : massacres, tortures, expériences médicales, tout y passe. Yael revient sur les manipulations dont elle a été victime et c’est loin d’être facile. Elle se demandera même si elle n’est pas un « monstre ». J’ai trouvé quelques lenteurs, mais ce sont surtout des moments où les protagonistes se posent des questions et se souviennent de leur passé. Les moments d’action font oublier ce petit détail. Certains choix de l’auteur m’ont déçu, j’aurais préféré autre chose, mais cela rend l’histoire plus réaliste.

À lire!

Service presse numérique des éditions du Masque par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Je suis Adele Wolfe tome 2
Auteur: Ryan Graudin
Éditeur: Le Masque
Traducteur: Serge Cuilleron
Nombre de pages: 496
ISBN: 978-2-2702-44103-9
Date de publication: 21 juin 2017

Acheter « Je suis Adele Wolfe tome 2 » sur Amazon

dimanche 23 juillet 2017

Cheval rouge, de Serge Brussolo

Cheval rouge

L’histoire : Rex Heller, un ancien acteur devenu milliardaire, construit un parc à thème: Rodeoman City, à la gloire du personnage Rodeoman qu’il jouait dans la cultissime série «Cheval rouge». Afin d’atteindre son but, il a des idées très précises et il ne lésine pas sur les moyens.

Mon avis : Serge Brussolo est très prolifique. Il s’agit de son troisième roman paru 2017 («Les geôliers» et «Le manoir de l’écureuil», ce dernier uniquement en numérique et en deux parties). J’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman, malgré un début un peu étrange avec des mots crus, grossiers, que je n’ai pas l’habitude de voir chez l’auteur. Mais ce dernier n’en est pas à son coup d’essai, d’après La Livrophile spécialiste du romancier.
L’écrivain mène sa barque comme il l’entend et ses personnages n’ont pas la main. Mia Malone ne prend réellement jamais de décisions par elle-même. Elle subit toujours une situation et d’autres prennent les décisions pour elle.

Rex Heller est milliardaire. Il est mégalomane et c’est peu dire sous le stylo de Serge Brussolo. Ce dernier a un regard acerbe sur le monde du cinéma et revisite par la même occasion le western, ainsi que l’histoire de l’ouest américain. C’est la vie de trois personnages que nous allons découvrir, par petites touches : Rex, Zelda et Mia.

De nombreux personnages déclenchent de l’empathie : Rex Heller, Jonah, Mia, Zelda... comme à son habitude, l’auteur nous surprend régulièrement, et rien n’est acquis. Il peut faire disparaître certains protagonistes en quelques lignes. En même temps, il pousse ses idées à l’extrême et parfois la vraisemblance est limite, mais cela passe. Le parc d’attraction est démentiel et Rex Heller est très pointilleux : son cheval géant, avec ses restaurants et son mausolée fait 76 mètres de haut au milieu du désert !
Le style de l’auteur fait toujours mouche. Le roman se lit très facilement. Les rebondissements sont nombreux, parfois attendus, parfois surprenants, mais c’est toujours déjanté, et avec Serge Brussolo, on sort des sentiers battus.

À lire !

Service presse des Éditions du Masque par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Cheval rouge
Auteur: Serge Brussolo
Éditeur: Éditions Du Masque
Nombre de pages: 456
ISBN: 978-2-7024-4568-6
Date de publication: 31 mai 2017

Acheter « Cheval rouge » sur Amazon
Page top