Aller à la recherche

Dessinateur : Plumail Claude

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 22 mai 2014

Résistances, Tome 4 Le prix du sang et des larmes, de Plumail et Derrien

Résistances, Tome 4 Le prix du sang et des larmes

L'histoire :
1944. Louis, qui assiste à l'hommage posthume consacré à André, replonge dans ses souvenirs, deux ans auparavant...

Mon avis :
Suite et fin des aventures mouvementées de Louis, Sonia et André. Ce qui se déroule dans ce dernier tome n'apporte aucune surprise. On retrouve un résumé des épisodes précédents au début du volume avec une question : « Mais que s’est-il passé entre décembre 1942 et août 1944 ? » C'est la réponse qui est bien sûr apportée dans ce volume.

À l'époque, arrangements, compromissions et traîtrise étaient de rigueur. Tout cela transparaît dans cette dernière partie de l'histoire, sans oublier les aller-retours entre passé, présent et futur des planches. Dans la même veine que le précédent, ce tome est tourné vers le comportement humain. On ne s'ennuie pas un instant. Les derniers mois de la guerre sont assez bien décrits, comme toujours. Les multiples actions de la résistance sont mises en avant. Les horreurs de la guerre transparaissent dans un camp comme dans l'autre. Personne ne peut dire ce qu'il aurait fait s'il avait été à la place de certains personnages. Après un temps d'hésitation, André, de retour en France, est de plus en plus téméraire dans les actions qu'il mène. Louis, lui, semble totalement désabusé, meurtri, suite aux tortures qu'on lui a infligées. Une lente descente aux enfers commence lorsqu'il découvre ce qui est arrivé à Sonia. Il se ressaisit pendant un moment, quand il apprend qui est à l'origine de l'arrestation de son amie.

Je pense que ce qui m'a le plus dérangé dans cette série, ce sont les regards. La façon dont Jean-Claude Plumail les réalise ne m'a pas satisfait. On se trouve sur un entre-deux, pas assez réaliste à mon goût, par rapport à l'ensemble, mais cela reste quand même un détail. Le titre, « le prix du sang et des larmes », repris du chant des Partisans, résume bien autant l'histoire de la Résistance que celle de nos trois personnages.

Éditeur: Le Lombard
Nombre de pages: 56
ISBN: 978-2-80363-293-0

Acheter « Résistances, Tome 4 Le prix du sang et des larmes » sur Amazon

lundi 19 mai 2014

Résistances, Tome 3 : Marianne, de Plumail et Derrien

Résistances Tome 3 : Marianne

L'histoire:
1942. Sonia et Louis se trouvent désormais à Lyon. Sonia se fait appeler Simone ou Marianne et écrit des pamphlets contre l'occupant, mais l'étau se resserre.

Mon avis :
Dans ce volume, le lecteur entre dans le vif du sujet, que ce soit celui de la résistance ou celui de la vie des trois protagonistes que sont Louis, Sonia et André. C'est la période où leurs destins basculent totalement. Des choix définitifs vont s'opérer. L'essentiel de l'intrigue se déroule au cours de l'année 1942, mais comme lors des tomes précédents, il y a des planches concernant le passé et le futur. Cette alternance permet enfin de mieux comprendre l'évolution des trois personnages.

L'histoire est toujours aussi documentée, avec, au début du tome, une préface rappelant la situation de la résistance à Lyon à cette époque, ainsi qu'un résumé des tomes précédents permettant éventuellement de prendre l'histoire en cours de route ou de se rafraîchir la mémoire. À travers ce tome, les auteurs appuient plus sur une facette de la résistance : celle de la propagande, sans oublier de montrer les autres, comme celle de la résistance armée qui va finir par apparaître.

Sonia / Marianne / Simone est une pièce maîtresse de la résistance à Lyon. Elle représente un véritable symbole. Pour cette raison, elle est activement recherchée. On comprend vraiment les risques pris par quelques personnes qui avaient décidé de croire en un avenir meilleur. Louis continue ses petits trafics au marché noir et soutient Sonia dans son action.
André, en messager de Londres, est chargé de différentes opérations dans la région. Il va revoir Sonia et Louis. La situation, en apparence bon enfant, va insidieusement se dégrader entre eux trois, nous amenant à comprendre les dernières planches du tome précédent.Tout ce qui se déroule est tragique, mais en même temps, profondément humain.

Éditeur: Le Lombard
Nombre de pages:56
ISBN: 978-2-8036-3089-9

Acheter « Résistances Tome 3 : Marianne » sur Amazon

vendredi 9 mai 2014

Résistances, Tome 2 : le vent mauvais, de Plumail et Derrien

Résistances, Tome 2 : le vent mauvais

L'histoire : Suite des aventures du triangle amoureux que sont Sonia, André et Louis, lors de l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale...

Mon avis : Cet album contient, comme le premier, de nombreuses informations historiques sur la période. On peut commencer par apercevoir la mise en place des lois anti-juives depuis le commandement allemand, Sonia travaillant pour le colonel Schneider.

Il y a encore, en fin d'album, un petit aperçu de la conclusion de l'histoire, avec quelques planches se déroulant en 1944, mais je ne sais pas si c'est vraiment approprié, car cela dévoile certaines choses, donc il y aura, à mon sens, moins de suspense. D'un autre côté, l'auteur nous raconte comment les protagonistes en sont arrivés là.

Dans ce deuxième tome, les personnages s'affirment, mais une nouvelle fois, ils subissent davantage les événements qu'ils ne les créent. Il y a du rythme dans cet album, mais j'ai eu l'impression que nos trois héros étaient secondaires. Le lecteur les suit, mais c'est tout ce qu'il y a autour qui semble important: par exemple, l'exposition « Le juif et la France », l'interdiction de manifester, les arrestations, etc. Les quelques actes de résistance, de la distribution de tracts à l'attentat, sont sévèrement réprimés.

Sonia travaille comme traductrice pour les Allemands, et est en partie protégée par le colonel Schneider. Louis fait du marché noir, et André semble s'implanter dans la résistance, même si ce côté-là reste encore assez obscur. J'ai trouvé le scénario de ce tome un peu plus plat. Il est beaucoup plus axé sur Sonia, le centre de ce trio amoureux. Dans ce volume, la jeune fille va évoluer et finira par prendre certaines décisions qu'elle repoussait jusque-là. On sent bien, depuis le premier tome, que les choix de vie divergent et que continue une mise en place des éléments nécessaires à la compréhension de l'évolution et des choix des personnages. Et certains de ces choix se retrouvent dans les dernières planches de ce volume.

Le style et les décors sont toujours aussi précis et réalistes. Certaines planches, sans textes, s'intègrent parfaitement dans l'ensemble, et renforcent les émotions des personnages.

J'espère que tout cela va se décanter dans le troisième tome !

Éditeur: Le Lombard
Nombre de pages: 56
ISBN: 978-2-8036-2802-5

Acheter « Résistances, Tome 2 : le vent mauvais » sur Amazon

mardi 8 avril 2014

Résistances, Tome 1 : L'appel, de Plumail et Derrien

Résistances, Tome 1 : L'appel

L'histoire :
juin 1940, trois jeunes gens se rencontrent à Paris et décident de partir en Bretagne, suite à l'occupation de la capitale par les Allemands.

Mon avis :
Il s'agit d'une série en quatre tomes. Dans ce premier volume, après quelques planches situées en 1943, nous découvrons Sonia, André et Louis à Paris en juin 1940 au moment où les Allemands prennent possession de la Capitale. Désabusés, les trois jeunes gens veulent s'éloigner au plus vite de la ville.

Au travers de cet album, nous découvrons en arrière-plan la situation du pays en 1940. L'histoire s'attache aux trois personnages et aux choix qu'ils vont faire pendant cette période difficile. Impulsifs, blasés ou tourmentés, ils sont tous les trois à la recherche d'un choix de vie. Sonia, juive communiste, est amoureuse d'André, mais celui-ci est idéaliste. Pendant qu'il part pour Londres, les circonstances vont guider les décisions de Sonia. Louis, quant à lui, semble complètement détaché de la situation. Un triangle amoureux se met en place.

Les quelques planches au début et à la fin de l'ouvrage, situées dans le futur, nous indiquent une évolution dramatique pour les personnages. Du côté des dessins, il est à remarquer que la couverture montre les trois jeunes gens se cachant, arme à la main; or, ce n'est pas le cas dans ce volume. Il s'agit davantage d'une mise en place, de la découverte des personnages et des raisons qui commencent à affleurer quant à leur choix d'entrer en résistance.

Le style est classique, réaliste. Les décors sont précis. Le scénario et les dessins sont fluides. Les différentes planches s'enchaînent parfaitement. L'ensemble créé par Jean-Christophe Derrien, Claude Plumail, sans oublier Scarlett Smulkowski à la couleur, est agréable à lire et à découvrir.

Éditeur: Le Lombard
Nombre de pages: 56
ISBN: 978-2-80362-653-3

Acheter « Résistances, Tome 1 : L'appel » sur Amazon
Page top