Aller à la recherche

Dessinateur : Leloup Roger

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 23 mai 2020

Yoko Tsuno T6 : Les trois soleils de Vinéa, de Roger Leloup

Les trois soleils de Vinéa

L’histoire :
Les Vinéens sont de retour sur Terre, et Khany propose au trio de l’étrange une petite excursion vers la planète Jupiter. À peine sont-ils sur place qu'une autre surprise attend Yoko, Vic et Pol.

Mon avis :
Retour à la science-fiction avec ce tome. Après la mer dans le tome 3, cette fois-ci direction l’espace: vaisseau spatial, rayon laser, etc. Toujours agréable à lire, même si le côté science-fiction est moins surprenant pour un lecteur de maintenant.

Les détails sont omniprésents, et l’auteur est toujours aussi précis dans son dessin. Roger Leloup aborde le thème de l’intelligence assistée par la technologie, et la place qu’on donne à cette dernière. Le scénario est classique, il y a peu d’action, et pourtant, l’ensemble est rythmé. Les protagonistes découvrent la planète Vinéa et ses surprenants secrets. Khany est accompagnée de sa « petite » sœur Poky (voir «le trio de l’étrange»).

De nouveau, Vic et Pol tiennent peu de place dans cette histoire. Il y a quelques références au côté gaffeur de Pol, mais c’est très léger.

Malgré cela, un bel album avec des couleurs bien dosées qui m’a replongé dans une lointaine époque.

À lire et relire.

Titre:Les trois soleils de Vinéa
Auteur: Roger Leloup
Dessinateur: Roger Leloup
Éditeur: Dupuis
Nombre de pages: 47 60
ISBN: 978-2-8001-0671-7
Date de publication: 1976

Acheter « Les trois soleils de Vinéa » sur Amazon

mardi 2 juin 2015

Yoko Tsuno T5: Message pour l'éternité, de Roger Leloup

Message pour l'éternité

L'histoire :
Yoko survole la Bretagne en planeur. Après s'être éloignée de son trajet initial, elle doit atterrir près du Radôme de Pleumeur-Boudou. Par un concours de circonstances, elle accepte une mission étrange : servir de pilote dans une expédition mystérieuse. L'héroïne n'est pas au bout de ses surprises.

Mon avis:
Je préfère les albums de Yoko Tsuno[1] qui tournent autour de la science-fiction (voyages dans le temps, les vinéens). Ce n'est pas l'album qui me plaît le plus. Pourtant, je l'ai lu plusieurs fois lorsque j'étais jeune. Ce cinquième tome montre à nouveau les capacités d'adaptation de l'héroïne. Tournant autour du thème de l'espionnage, « Message pour l'éternité » présente une Yoko Tsuno agent secret qui va essayer de mener à bien sa mission, tout en déjouant les sabotages.

Complot, trahison, géopolitique sont au cœur de cette histoire, et pourtant, ce sont une nouvelle fois les avions et planeurs qui retiennent notre attention. Les dessins des appareils volants sont très précis. Il y a de nombreuses explications (parfois trop). On s'attache à lire les textes et à laisser les dessins au second plan, alors qu'il faudrait faire le contraire : les décors et engins volants sont très réussis. Au niveau des personnages, Pol et Vic tiennent une place très secondaire et on ne retrouve pas l'humour gaffeur de Pol.

La première partie de l'album est consacrée à la préparation de la mission, puis la seconde à la réalisation de celle-ci. Dès les premières pages, il y a de l'action, mais l'auteur sait ménager le suspense et retourner la situation lorsqu'il le faut. Il y a aussi un côté très humain dans cette histoire et pourtant, l'atmosphère qui se dégage de l'ensemble est plus sombre, surtout quand on réfléchi aux conséquences de l'accident survenu quarante ans plus tôt. J'ai trouvé qu'il y avait aussi une petite réflexion sur l'utilisation des animaux et leur domestication, avec une ambiance légèrement « planète des singes ». N'oublions pas le côté James Bond de cette histoire, accentué par une petite phrase de l'auteur (voir la dernière case de la page 19).

Titre: Yoko Tsuno T5: Message pour l'éternité
Auteur: Roger Leloup
Éditeur: Dupuis
Nombre de pages: 46
ISBN: 978-2-8001-0670-0
Date de publication: 1975

Acheter « Message pour l'éternité » sur Amazon
Page top