Aller à la recherche

mardi 29 mars 2016

Corps et âme, de Matz, Walter Hill et Jef

Corps et âme

L'histoire :
Franck Kitchen est un tueur professionnel qui ne rate jamais sa cible. Il ne sait pas que l'exécution de son dernier contrat va le conduire dans un piège infernal.

Mon avis :
Après « Balles perdues[1] », voici le nouvel album du trio Matz, Walter Hill et Jef. Matz adapte en BD sur 128 pages le scénario de film de Walter Hill. Le film est prévu en France pour décembre 2016 ou janvier 2017, selon Walter Hill[2].
Il s'agit, de nouveau, d'une histoire de tueur, mais l'intrigue est novatrice. C'est un polar et l'ensemble de l'album est sombre. La première planche, composée de trois cases, comportant un gros plan sur des yeux, intrigue tout de suite le lecteur et le captive.

C'est Franck Kitchen qui raconte son histoire. On la vit de l'intérieur, par l'intermédiaire du tueur. Il est froid. À partir du moment où il est payé, il fait le boulot. Même si c'est un assassin, on s'attache à lui. C'est une histoire de vengeance. L'album débute de manière classique, puis Franck va être piégé de la pire des manières afin qu'il comprenne bien que cela peut être plus insupportable que la mort. C'est ce basculement qui fait la force de cette BD.
Ensuite, Franck va devoir se reconstruire et vu la situation, cela ne va pas être facile. On va donc suivre son évolution psychologique. Bas-fonds, hôtels miteux, sans oublier ce que vit Franck, l'ambiance est sordide. Il y a de l'introspection de la part du personnage principal, mais aussi beaucoup de violence. Dans ce milieu, les femmes sont considérées comme de la viande. Mais les auteurs apportent d'autres possibilités.

Le dessin et les couleurs de Jef cadrent parfaitement avec le récit. Certains personnages ont un visage taillé à la serpe. On sent tout de suite qu'ils ne sont pas tendres. À travers les dessins, on ressent les émotions des personnages.

Ce récit est passionnant et intrigant.

Si vous voulez découvrir un polar noir décalé et complètement déjanté, n'hésitez pas !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Rue de Sèvres.

Titre: Corps et âme
Auteurs: Matz - Hill
Dessinateur: Jef
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 128
ISBN: 978-2-36981-9
Date de publication: 16 mars 2016

Acheter « Corps et âme » sur Amazon

mercredi 28 janvier 2015

Balles perdues, Matz, Jef, Walter Hill

Balles perdues

L'histoire :
Illinois, 1932. Roy Nash sort de prison à l'aide de gardiens corrompus. Il ne tarde pas à savoir que le commanditaire de son évasion souhaite lui confier un travail particulier qu'il ne pourra pas refuser...

Mon avis :
Comme toujours avec les éditions Rue de Sèvres depuis leur création, la qualité est au rendez-vous. Le premier point fort de cette BD : un seul volume, soit 122 pages. L'histoire se déroule pendant la prohibition. Le scénario est classique et sans temps morts. L'action et la violence sont omniprésentes.

Matz s'est chargé de l'adaptation et de la traduction de l'histoire de Walter Hill (scénariste et producteur américain). Ce travail a été réalisé avec brio. C'est incisif, il y a du cynisme dans certaines répliques, et je pense que certaines phrases auraient pu se retrouver dans un film avec des dialogues de Michel Audiard.

Avec ses dessins réalistes et ses couleurs, Jef retranscrit l'ambiance sombre du scénario ainsi que de l'époque : meurtres, corruption, trafics en tous genres. Les représentations des véhicules attirent l'oeil. Les personnages ont le visage marqué, buriné. On sent vraiment le truand simplement en les regardant, sans compter les costumes chics.

Roy Nash est un tueur froid, implacable, et quoiqu'il arrive, il fera tout pour aller au bout de sa mission. Entre les différents protagonistes, c'est souvent une histoire de virilité : personne ne veut céder, l'affrontement est donc inéluctable.
L'élément perturbateur, comme souvent dans les polars, est une femme, que Roy veut retrouver. On découvre un tueur qui semble avoir un cœur ou bien est-ce encore une histoire de virilité ?
Il faut aussi savoir qu'il y a de nombreuses fusillades, que les truands ne font pas dans la dentelle ni dans la demi-mesure.
Le dénouement peut surprendre, mais est, somme toute, logique.

À la fin de l'ouvrage, on trouve un entretien avec Walter Hill, qui explique comment son histoire est arrivée en bande dessinée et qui donne quelques indications sur les choix qu'il a faits.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Rue de Sèvres.

Titre: Balles perdues
Auteurs: Matz / Walter Hill
Dessinateur: Jef
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 127
ISBN: 978-2-36981-068-1
Date de publication: 21 janvier 2015

Acheter « Balles perdues » sur Amazon
Page top