L'âge des miracles

L'histoire : En octobre, l'humanité se rend compte que la rotation de la Terre ralentit. Julia, une adolescente qui vit en Californie, témoigne des bouleversements que ce changement a engendrés.

Mon avis: Ce livre est sorti en 2012, sous deux couvertures : une orientée « Young Adult » et une autre pour le public adulte. Je trouve que cette différentiation marketing n'était pas utile. De plus, je pense que la couverture « Young Adult » attire davantage le regard que l'autre qui est plus insipide (la meilleur étant celle de l'édition de poche dont l'image illustre cette chronique). Julia raconte son histoire. On sait dès le départ que beaucoup de temps s'est écoulé. La jeune fille a un regard distant sur les événements qui ont bouleversé sa vie et celle de la planète. Les modifications engendrées par le ralentissement, conduisent l'Homme à changer ses façons de faire, à s'adapter, tout en suivant les règles qui lui sont édictées. Cela ne va pas sans heurts.

On ressent un peu de nostalgie dans les propos de Julia, mais en même temps, il y a une lassitude face à ce qui semble inéluctable. Le ralentissement est source d'effets secondaires, du type « effet papillon ». Julia raconte la première année après le déclenchement du phénomène et les perturbations qui s'enchaînent. Elle parle de sa famille, de ses amis, de ses voisins. Les relations familiales changent. Certains voisins se retrouvent ostracisés, car ils n'ont pas les mêmes convictions sur la conduite à tenir. L'auteur a travaillé sur le côté psychologique de cette situation. Julia nous fait part de ses doutes, parfois de ses peurs, de son amour pour Seth, son camarade, mais on sent que ce récit a posteriori, gomme en grande partie le ressenti de la Julia adolescente. Il y a un survol des différents thèmes abordés. Il y a une découverte de l'adolescence par Julia qui va comprendre que la vie est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît.

Je pense qu'une analyse plus approfondie et des personnages plus épais auraient apporté une autre dimension à ce récit. On ne ressent pas le côté dramatique de la situation. Bien sûr, douze ans, c'est le temps de l'insouciance, mais cela ne transparaît pas vraiment dans le récit. Les effets sur la nature et sur l'Homme sont détaillés, mais sans plus. Le lecteur comprend bien dans quelle direction évolue ce monde. C'est ce qui pousse à une réflexion « et si jamais ça arrivait, qu'est-ce que je fais ? ».

La lecture tient en haleine, grâce à quelques ficelles bien employées. La fin est suggérée. C'est bien fait et très clair. Pourtant, après avoir refermé le livre, je me suis dit: « ah… C'est tout ? Rien de plus ? » Le style est agréable, mais ce livre manque de profondeur. C'est dommage, je sors de cette lecture avec un avis mitigé.

Titre: L'âge des miracles (The Age of Miracles)
Auteur: Karen Thompson Walker
Éditeur: 10/18
Nombre de pages: 327
Traduction: Alice Delarbre
ISBN: 978-2-2640-6106-5
Date de publication: 20 février 2014

Acheter « L'âge des miracles » sur Amazon