Aller à la recherche

Auteur : Riou Jean-Michel

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 17 novembre 2014

Le dernier secret de Versailles, de Jean-Michel Riou

Le dernier secret de Versailles

Voir la chronique du tome 1: Un jour, je serai Roi
Voir la chronique du tome 2: Le Roi noir de Versailles
Voir la chronique du tome 3: Les glorieux de Versailles

L'histoire :
1685, la construction du château de Versailles est presque achevée. Le Roi continue de superviser les travaux, tout en y habitant avec la cour. De leur côté, Amandine et Jean mènent une vie tranquille et heureuse, mais un élément va ressurgir du passé et changer la donne.

Mon avis :
Je pensais que le tome 3 de la saga «Versailles, le palais de toutes les promesses» était le dernier. Or, l'auteur clôt la série avec ce quatrième tome. Il achève l'histoire de la famille Pontgallet (ou plutôt désormais Le Faillon), ainsi que le règne de Louis XIV. Nous continuons de suivre la vie de la cour à Versailles, dont la construction de l'aile nord se poursuit. Au cours de ce volume, on se retrouve un peu plus près du Roi (comme c'était déjà le cas dans le tome 1). Le protocole quotidien, les relations du souverain avec Alexandre Bontemps (Premier valet de chambre), etc.

En parallèle, nous suivons la vie d'Amandine et de Jean au domaine de Saint-Val. Comme dans les volumes précédents, les deux histoires vont se retrouver liées, malgré le fait que l'entreprise Pontgallet ne travaille plus pour le château. Amandine et Jean ne semblent pas avoir de prises sur ce qui se déroule. Ils sont entraînés dans une situation qu'ils n'ont pas souhaitée, et en même temps, qui semble inéluctable.

Comme toujours, le style de l'auteur est agréable, fluide. Les personnages, que ce soit celui du Roi, du premier valet, d'Amandine ou de Jean, sont toujours attachants. Il y a des rebondissements, mais j'ai trouvé ceux-ci plutôt convenus, j'ai eu moins de surprises. On sent vraiment qu'il s'agit de la clôture des intrigues (d'ailleurs, le roman est un peu moins dense que les précédents). J'ai apprécié l'avertissement de l'écrivain en début d'ouvrage, tout comme les résumés des tomes précédents qui se situent en fin d'ouvrage, et non au début, comme dans d'autres livres. D'ailleurs, on retrouve avec plaisir les notes de fin sur l'Histoire et l'histoire.

Même s'il y a moins d'actions dans ce dernier tome, cette saga est à découvrir et à dévorer sans modération !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Flammarion par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Éditeur: Flammarion
Nombres de pages: 423
ISBN: 978-2-0813-3056-6

Acheter « Le dernier secret de Versailles » sur Amazon

mardi 19 novembre 2013

Les Glorieux de Versailles, de Jean-Michel Riou

Les glorieux de Versailles Voir la chronique du tome 1: Un jour, je serai Roi
Voir la chronique du tome 2 : Le Roi noir de Versailles

L'histoire :
La construction de Versailles se poursuit, et l'année d'installation de Louis XIV en son palais approche. Les bâtisseurs sont sous pression, et l'entreprise Pontgallet va connaître bien des déboires. Jean et Amandine, les plus jeunes des familles Le Faillon et Pontgallet vont devoir faire face aux épreuves qui les attendent...

Mon avis:
Ce troisième volume de «Versailles, le palais de toutes les promesses» fait 526 pages et se lit facilement comme les deux premiers tomes. Il vient conclure les aventures de Toussaint Delaforge et de la famille Pontgallet. Comme dans le deuxième tome, nous suivons la vie des familles Pontgallet et Le Faillon à Versailles. Même s'il n'est pas nécessaire de lire les deux tomes précédents, cela reste quand même préférable pour avoir une vue d'ensemble des événements, et une meilleure compréhension de l'histoire.
Le roman couvre la période 1679-1682. De mauvaises alliances et des accidents conduiront l'entreprise Pontgallet à rencontrer des difficultés grandissantes, et les nouvelles générations, Jean et Amandine, vont devoir prendre des décisions concernant leur avenir.

À la lecture, nous avons l'impression d'une chute inexorable, d'une déchéance des deux familles, et rien ne semble pouvoir l'empêcher.
À côté de cela, les parties concernant Louis XIV, nous montre un personnage rayonnant qui va être confronté à l'affaire des poisons. Les travaux de Versailles se poursuivent, et le Roi va prendre des décisions pour obtenir ce qu'il désire au niveau des jardins. De nouveaux grands travaux seront entrepris. Les chapitres concernant la construction du château sont toujours intéressants, et l'on voit que les changements interviennent aussi en fonction de la vie amoureuse du Roi. Les architectes qui se succèdent sont là pour magnifier le Roi et son pouvoir, le reste importe peu.
Cette comparaison entre les deux mondes accentue le sentiment de chute quant aux familles d'Amandine et de Jean.

Les personnages ont vieilli, mais sont toujours attachants. Par moments, on se surprend à avoir envie de gifler Anne, la mère d'Amandine, et à s'inquiéter de leur avenir, en se disant que rien ne leur est épargné. À d'autres moments, on se dit: «Ça y est! Ils sont sauvés!» Mais un grain de sable enraye de nouveau la machine.
Cette chute ne sera arrêtée qu'avec l'apparition de Toussaint Delaforge. Le personnage n'apparaît que dans le dernier tiers du livre, tel Montechristo, pour redresser les torts. Je trouve ce choix un peu facile de la part de Jean-Michel Riou, mais l'histoire reste intéressante, et l'auteur nous donnera alors, à travers des retours en arrière, les explications nécessaires à la compréhension des passages elliptiques. Toussaint semble un autre homme, résigné, cherchant simplement à ce que sa fille soit sauvée de sa situation et soit heureuse. Je trouve un peu dommage qu'au cours des deux derniers volumes, le personnage s'efface de plus en plus. Cependant il est reste attachant.

Enfin, comme toujours, nous trouvons, au début de l'ouvrage, le nom des personnages principaux classés par catégorie, et à la fin du volume, des notes explicatives sur les choix de l'auteur pour construire l'histoire dans l'Histoire. Certaines de ces notes étaient déjà présentes dans « Le roi noir de Versailles ».

Cette grande saga familiale ayant pour cadre historique la construction de Versailles est à dévorer sans modération !

Ce livre m'a été offert par les éditions Flammarion par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Éditeur: Flammarion
Nombre de pages: 526
ISBN: 978-2-0812-9085-3

Acheter « Les glorieux de Versailles » sur Amazon


mardi 12 novembre 2013

Le Roi noir de Versailles, de Jean-Michel Riou

Le Roi noir de Versailles Voir la chronique du tome 1: Un jour, je serai Roi

L'histoire :
Voici la suite directe du tome 1, « Un jour je serai Roi ». Nous suivons la vie des Pontgallet à Versailles et celle de Toussaint Delaforge, dans son nouveau milieu au cours des années 1668-1670.

Mon avis :
On découvre un Versailles coupé en deux. Au nord de la petite ville, les sans-aveux, dirigés par Ravort, et en sous-main, par celui qui est surnommé le Roi Noir de Versailles: Toussaint Delaforge. Au sud, les Pontgallet.
Ce tome 2 de « Versailles, le Palais de toutes les promesses », est beaucoup plus centré sur Versailles: la vie des ouvriers au quotidien, la guerre sans merci que livrent les Pontgallet et leurs ouvriers, aux sans-aveux. Ces derniers souhaitent avoir la main mise sur tous les trafics, et rendent la vie difficile aux personnes qui souhaitent rester honnêtes.

Après un tome 1, totalement centré sur Toussaint Delaforge, ce tome 2 se consacre à plus de personnages, notamment Amandine, Petit-jean, Marguerite Pontgallet, et aux travailleurs honnêtes. On découvre les difficultés et les risques qu'engendrent les travaux, que les morts sont nombreux, qu'il est difficile de travailler dans de bonnes conditions. Les rivalités entre les deux clans vont aller crescendo jusqu'au dénouement de l'histoire.
Jean-Michel Riou, comme dans le tome 1, nous montre des personnages profonds, sympathiques pour la plupart, auxquels on s'attache. Le suspens est bien présent, et il y a plusieurs intrigues, à différents niveaux, qui nous poussent à tourner les pages. Le style est toujours fluide, les descriptions sont bien intégrées au récit, et rendent l'ensemble passionnant.

Au travers de ce roman, on obtient aussi beaucoup d'informations sur la vie du Roi, qui désire que vie publique et vie privée soient totalement liées au domaine de Versailles. Et ce qu'il veut, il l'obtient. Toussaint Delaforge est égal à lui-même : difficile à cerner. Malgré ses mauvaises actions, il reste quand même attachant, et nous attendons de savoir ce qu'il va lui arriver.

Un très bon livre.

À lire !

Éditeur: J'ai lu
Nombre de pages: 600
ISBN: 978-2-290-07667-5

Acheter « Le Roi noir de Versailles » sur Amazon


lundi 14 octobre 2013

Un jour je serai roi, de Jean-Michel Riou

Un jour, je serai roi

L'histoire :
La naissance et la création de Versailles à travers deux personnages hors du commun : Louis XIV, roi de France et Toussaint Delaforge, orphelin. Une grande fresque historique sur Versailles.

Mon avis :
Voici le premier tome de la trilogie « Versailles, le Palais de toutes les promesses ». Nous découvrons comment et pourquoi Louis XIV a fait le choix de Versailles comme lieu du pouvoir. À côté de cela, nous suivons l'histoire de Toussaint Delaforge, qui est le cœur du roman.C'est un orphelin, né le même jour que le roi, et qui va tout faire pour découvrir la vérité sur ses parents. Sa vie va être bouleversée par le manque d'amour de son parrain, le jésuite Marolle.

C'est un livre très agréable à lire, malgré ses 700 pages. Nous apprenons énormément de choses sur la mise en place du domaine de Versailles, sur des marais, sur les conditions de travail et les choix du Roi. Nous découvrons les rouages de la construction et du bâtiment qui régissent les corporations de l'époque et des fortunes qui peuvent se faire dans ces domaines.

Jean-Michel Riou mélange de manière équilibrée l'Histoire et la fiction, ce qui rend le contenu de cet ouvrage passionnant. Nous suivons essentiellement la vie de Toussaint Delaforge et on s'attache rapidement au personnage, malgré son caractère particulier. Dans ce premier tome, nous le suivons de sa naissance jusqu'à environ ses vingt-cinq ans. Nous suivons ses choix, ses échecs, ses réussites et l'impact que les événements ont sur sa vie.
Les personnages, même secondaires, sont bien présentés, tout est fait pour nous immerger totalement dans l'intrigue qui nous tient en halène jusqu'au bout.

Ce roman historique est une grande fresque sur Versailles et la vie qui a entouré la construction de ce palais.

Sans hésitation, ce livre est à lire.

Éditeur: J'ai Lu
Nombre de pages: 704
ISBN: 978-2-29005-715-5

Acheter « Un jour, je serai roi » sur Amazon

Page top