La Dame de pique

L'histoire :
Lors d'une partie de cartes, un homme (Tomski) raconte que la comtesse Anna Fédotovna posséderait le pouvoir de savoir quelles cartes jouer pour gagner. Herman, qui est présent, voit dès lors son avenir sous un autre jour...

Mon avis :
Il s'agit d'un grand classique de la littérature. C'est une nouvelle fantastique. C'est un modèle du genre. Pouchkine dresse un portrait de la bonne société russe du dix-neuvième siècle.
Nous avons l'impression d'être dans une nouvelle classique, réaliste, puis nous basculons dans le fantastique après la disparition de la comtesse. La comtesse est une vieille femme, qui ne vit que dans ses souvenirs, et martyrise son entourage, dont sa pupille. Cette dernière ne semble pas très attachée à la comtesse, et vit difficilement la situation. Herman est quelqu'un de calculateur, sans scrupules. Pouchkine déroule son intrigue, et on suit son cheminement jusqu'à la chute. L'écriture est maîtrisée et fluide.
Tout au long de la nouvelle, en note, des termes sont expliqués, détaillés, exposant le contexte. C'est une très bonne chose. Cela aide vraiment à la compréhension de l'histoire.

À la suite de cette nouvelle, on trouvera un ensemble de dossiers, avec une étude de l'image, la vie littéraire russe, une étude de la Dame de pique, un groupement de textes thématique sur « Fantôme et fantasmes », un groupement de textes stylistique, une chronologie sur Pouchkine et un guide pour une fiche de lecture. Il est indiqué que la nouvelle « la Dame de pique » est recommandée pour les classes de collège.

Les documents et explications donnés sont très intéressants. Ils nous plongent vraiment dans le contexte de l'époque, mais j'ai quelques remarques à faire: Concernant l'étude de l'image, « les Vieilles » de Francisco Goya, on peut regretter la taille de la reproduction du tableau. Il aurait au moins pu faire la taille d'une page. Là, on se rapproche du timbre poste, et il n'est pas simple de lire l'analyse en regardant le tableau, à moins d'aller chercher une reproduction sur internet.

De plus, il aurait été intéressant d'expliciter le vocabulaire spécifique utilisé. Quand on emploie le terme de « chromatique », on devrait se douter que ce n'est pas forcément à la portée de tout le monde, a fortiori dans un ouvrage recommandé pour les classes de collège (et plus spécialement les élèves de quatrième, car la nouvelle fantastique est au programme). Les élèves de ce niveau sont loin d'avoir tout le bagage nécessaire à la compréhension des explications données. D'ailleurs, cette remarque peut s'étendre à tout le dossier. Le contenu n'est pas mis au niveau de collégiens. C'est, à mon sens, un dossier plus orienté Lycée (le groupement de textes stylistique renforce cette impression).

Par contre, le guide pour rendre compte de sa lecture est bien fait.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Gallimard.

Éditeur: Folio (Gallimard)
Nombre de pages: 112
ISBN: 978-2-07-045645-1

Acheter « La Dame de pique » sur Amazon