Aller à la recherche

Auteur : Paris B.A.

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 19 mars 2021

Le cercle de Finsbury, de B.A. Paris

Le cercle de Finsbury

L’histoire :
Quand Alice et Léo emménagent au Cercle de Finsbury, une résidence haut de gamme en plein Londres, la jeune femme est persuadée de prendre enfin un nouveau départ. Et tant pis si les choses sont allées un peu vite avec Léo, et si celui-ci a pris en charge leur emménagement sans véritablement la consulter. La maison est parfaite, la résidence idéale, et les voisins semblent si accueillants ! Mais le cauchemar commence...

Mon avis :
Ce nouveau thriller psychologique de B.A. Paris m’a plu, malgré un bémol important : pendant un long moment, j’ai trouvé que les réactions d’Alice étaient disproportionnées par rapport à la situation. En effet, quand elle découvre qu’un meurtre a eu lieu dans la maison, elle disjoncte complètement, déclare qu’elle ne pourra jamais y vivre, et... reste. Ce qui est totalement illogique (certes, si elle part, le livre n’existe plus).

Lorsqu’elle avait dix-neuf ans, Alice a perdu ses parents et sa sœur, Nina, dans un accident. Pour faire bonne mesure, la personne assassinée auparavant dans la maison se prénommait, elle aussi, Nina. Alice reproche à Léo de ne pas lui avoir parlé de ce drame, ce qui est normal. Elle comprend alors pourquoi elle ressentait des réticences chez certaines de ses voisines. Les tensions dans le couple vont crescendo. Se connaissent-ils vraiment ?
D’ailleurs, tout ne paraît pas si idyllique que ça dans cette résidence : les maisons sont regroupées autour d’un square, et tout le monde peut plus ou moins voir ce qu’il se passe chez les voisins. Cela a un petit côté malsain.

De plus, Léo est fuyant. Il semble cacher des choses, ce qui engendre de nombreuses questions chez Alice. Le meurtre, pour cette dernière, devient une véritable obsession. Elle veut découvrir la vérité, et ressent un véritable attachement envers cette Nina assassinée (je me suis dit qu’elle avait besoin d’une bonne psychothérapie). Heureusement, il y a ce détective privé, qui a déclenché cette descente aux enfers, mais qui enquête toujours sur le meurtre, et permet à la jeune femme de garder la tête hors de l’eau.

Qui ment ? Pourquoi ?

À lire !

Service presse numérique des éditions Hugo Roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Le cercle de Finsbury
Auteur: B.A. Paris
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 411
ISBN: 978-2-7556-8659-3
Date de publication: 4 mars 2021

Acheter « Le cercle de Finsbury » sur Amazon

dimanche 19 juillet 2020

Le dilemme, de B.A. Paris

Le dilemme

L’histoire :
Livia et Adam sont mariés depuis vingt ans. Livia organise son anniversaire pour fêter comme il se doit ses quarante ans. Leur fille, Marnie, qui étudie à Hong Kong, prépare un retour surprise avec la complicité de son père. Malheureusement, le retour ne se déroule pas comme prévu.

Mon avis :
Il s’agit d’un roman psychologique. Adam doit-il expliquer la situation à sa femme, et briser son rêve ultime ? J’ai trouvé que Livia était véritablement obsédée par son anniversaire. Elle ne prend aucun recul, et à des avis très tranchés. C’est dommage. En tenant compte de ce comportement, je comprends l’hésitation du mari (même s’il aurait dû le dire dès le départ, mais dans ce cas, il n’y aurait plus eu d'intrigue). Ce dernier passe une journée cauchemardesque. Il hésite à parler à son épouse, tout en sachant qu’il devra le faire tôt ou tard. La pression monte tout au long de la soirée.
Livia cache elle aussi un secret, qui concerne également Marnie. Elle souhaite attendre la fin de la soirée pour le dire à Adam, mais appréhende sa réaction. Le thème des relations familiales est au centre de ce roman. Les échanges Mère – fille sont compliqués et c’est la même chose entre Adam et Josh (leur fils).

Ce roman est un ensemble de non-dits. Livia détient, selon moi, la palme de la mauvaise foi.

À lire.

Service presse numérique des éditions Hugo roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Le dilemme
Auteur: B.A. Paris
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 377
Traduction: Vincent Guilluy
ISBN:978-2-7556-4477-7
Date de publication: 28 mai 2020

Acheter « Le dilemme » sur Amazon

dimanche 10 mars 2019

Dix petites poupées, de B.A. Paris

Dix petites poupées

L’histoire :
Layla a disparu il y a douze ans. Finn, son petit ami, a refait sa vie, avec la sœur de cette dernière. À quelques semaines du mariage, des indices laissent penser que Layla est de retour...

Mon avis :
Il s’agit à nouveau d’un thriller psychologique, et il est réussi, même si j’ai détecté certaines ficelles avant que l’auteur ne les donne. Après le drame de la disparition de Layla, finn a mis du temps à remonter la pente. Sa rencontre avec Ellen, la sœur aînée de celle qu'il aime, va lui permettre de reprendre goût à la vie. L’apparition d’une petite poupée russe sur le muret du jardin va de nouveau faire basculer son existence. Que cache cette poupée ?

Finn dissimule des éléments sur la disparition de Layla. Il nous les livre au compte-gouttes. Il est pétri de doutes, et cela s’accentue avec l’apparition d’autres poupées. Pendant ce temps, l’auteur tisse sa trame, et laisse filtrer plusieurs pistes afin d’induire le lecteur en erreur.

C’est un roman en trois parties. À partir de la deuxième, une seconde voix apparaît, confirmant nos doutes. Quelle place tient Ellen dans la vie de Finn ? Le retour (réel ou non) de Layla bouleverse l’équilibre du couple. Finn ne sait plus quoi faire, et regrette régulièrement, au cours du récit, certains choix faits quelques instants auparavant. Il tourne en rond. À chaque apparition de poupée, il ressort les mêmes arguments: c’est Layla, c’est Ruby, c’est Harry, etc. C’est légèrement lassant, mais à mon sens, voulu.
Comment démêler le vrai du faux ? La tension augmente, et la fin est totalement logique.
L’écriture est très fluide, et l’ensemble se lit facilement. Même si certains éléments paraissent évidents, j’ai pris du plaisir à tourner les pages afin de connaître le dénouement.

À lire !

Service presse des éditions Hugo thriller.

Titre: Dix petites poupées
Auteur: B.A. Paris
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 330
Traduction: Vincent Guilluy
ISBN: 978-27-55640-50-2
Date de publication: 3 janvier 2019

Acheter « Dix petites poupées » sur Amazon

mercredi 17 janvier 2018

Défaillances, de B.A. Paris

Défaillances

L’histoire :
Cassandra, dite Cass, est mariée avec Matthew. Un soir d’orage, elle emprunte une petite route à travers la forêt et n’aide pas une automobiliste qui semble en difficulté. Le lendemain, elle apprend que la personne a été assassinée. À partir de ce moment-là, une lente descente aux enfers commence.

Mon avis :
Je découvre B.A. Paris et je dois dire que j’ai vraiment apprécié cette lecture. Même si par moments, je souhaitais secouer l’héroïne pour lui faire reprendre ses esprits, j’ai tourné les pages avec facilité, et n’ai pas vu le temps passer. Il s’agit d’un thriller psychologique assez classique, mais l’auteur mène bien son intrigue. On voit Cass perdre ses moyens, vivre un véritable enfer. La tension monte petit à petit. Je me suis posé beaucoup de questions sur l’état mental de la narratrice. Est-elle naïve, malade, folle, paranoïaque ? Le récit est anxiogène à souhait. En même temps, j’ai essayé de comprendre la situation. J’ai eu quelques suspects et des doutes: certains étaient fondés, d’autres non. La romancière a donc réussi son intrigue basée sur la culpabilité que ressent l’héroïne. La chute est bien amenée. J’ai aimé la façon dont sont apportées les révélations. Certains ressorts sont un peu simples, mais pour moi, ce n’est pas rédhibitoire.

Au début du roman, je n’ai pas compris pourquoi Cassandra ne disait pas la vérité à son mari sur la traversée de la forêt, ni qu’elle lui ait caché les antécédents médicaux familiaux. C’est quand même étrange d’être marié, et de ne pas partager certaines informations importantes (à moins que je me fasse des idées sur ce qu’est le mariage).
Les chapitres déroulent un calendrier qui semble inéluctable. J’y ai senti du rythme. Les personnages ne sont pas spécialement creusés, mais il ne s’agit pas du coeur du récit.

À lire !

Lecture commune avec La Livrophile, vous pouvez lire sa chronique sur son blog.

Service presse des éditions Hugo et Compagnie.

Titre: Défaillances
Auteur: B.A. Paris
Éditeur: Hugo et Compagnie
Nombre de pages: 395
ISBN: 978-2-55636-51-2
Traduction: Vincent Guilluy
Date de publication: 4 janvier 2018

Acheter « Défaillances » sur Amazon
Page top