Aller à la recherche

Auteur : Malot Laurent

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 26 janvier 2017

Lucky Losers, de Laurent Malot

Lucky losers

L'histoire :
Sur un coup de tête, Sean Kinsley lance un défi sportif à trois autres lycéens. Cela va le mener bien plus loin qu'il ne le pensait.

Mon avis :
J'ai découvert Laurent Malot avec « De la part d'Hannah[1] » qui avait été un coup de cœur, et dont la promotion n'a pas été assez importante à l'époque. J'ai enchaîné avec « L'abbaye blanche[2] », que j'ai trouvé moins intéressant, et ensuite « Lucky Losers ». Ce dernier est un coup de cœur. Le roman est classé jeunesse, mais il peut intéresser les adultes. L'auteur manie un certain humour avec brio et aborde des sujets importants sous des airs de légèreté. Il a habilement travaillé les situations pour nous rendre les personnages principaux attachants.

Ce roman est addictif. Une fois ouvert, il est difficile de le refermer avant la fin. L'histoire est racontée par Sean, dans un style fluide. À la suite d'un bouleversement familial, l'adolescent s'est retrouvé en première au lycée Saint-Hilaire. Le romancier joue sur le contraste entre les élèves huppés du lycée Balzac, qui, suite à l'incendie de leur établissement, se retrouvent logés dans le lycée Saint-Hilaire, composé majoritairement d'élèves de classe moyenne ou défavorisée.

Le défi va se déclencher sur fond de lutte des classes. Le lycéen va pouvoir compter sur ses trois amis: Kévin, Antoine et Rémy. Chacun va, à sa manière, apporter sa pierre à l'édifice, pour le meilleur ou pour le pire (Rémy et son cheval auraient besoin d'une analyse). Les thèmes du chômage, du divorce et de l'homosexualité sont abordés. Le regard de Sean va évoluer. Il va comprendre que tout n'est pas blanc ou noir, et que la vie aseptisée d'un lycéen est loin de la complexité de celle d'un adulte.

Le regard de Laurent Malot est parfois stéréotypé, mais il écrit ainsi afin de mieux pouvoir faire passer son message et de bien montrer que de nombreuses nuances existent.

Même si on s'attend à la fin, l'ensemble n'est pas convenu. L'auteur a su y mettre sa marque et amener habilement son propos. De plus, l'humour est omniprésent, et certains événements nous font rire, même s'il ne faudrait pas (exemple de Kévin à la piscine).

À lire !

Titre: Lucky losers
Auteur: Laurent Malot
Éditeur: Albin Michel Jeunesse
Nombre de pages: 304
ISBN: 978-2-2263-2844-1
Date de publication: 2 janvier 2017

Acheter « Lucky losers » sur Amazon

vendredi 7 octobre 2016

L'abbaye blanche, de Laurent Malot

L'abbaye blanche

L'histoire :
Le lieutenant Gange intervient à quelques jours d'intervalle sur deux meurtres. Ces derniers étant extrêmement rares dans la région, il subodore rapidement un lien entre les deux, mais l'enquête ne va pas prendre la direction qu'il avait imaginée.

Mon avis :
Il s'agit d'un thriller classique, que ce soit au niveau de l'histoire ou des personnages. Il n'y a pas de réelles surprises. Gange est un policier désabusé quant à son métier et sa vie personnelle. Héléna Medj, journaliste, possède des informations qui pourraient aider le lieutenant, mais leurs relations sont assez capricieuses. Tout cela est stéréotypé. Or, j'ai apprécié cette lecture. On sent bien que l'auteur maîtrise les lieux dans lesquels il fait évoluer les protagonistes. C'est documenté, travaillé. Certains personnages secondaires (Badel), ainsi que les relations entre Héléna et Gange, apportent une petite touche de légèreté.

L'auteur aborde les thèmes de l'art, des sectes, de la corruption judiciaire et politique. C'est peut-être ce qui fait la force de l'ouvrage, car on sent les personnages principaux complètement impuissants face à une machine à broyer infernale. Peuvent-ils à eux seuls remettre de l'ordre dans le système ? Réponse en lisant « L'abbaye blanche ».

Le prologue est intéressant, mais j'ai été déçu par le final. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus fort.

Certains détails ou questions annexes n'auront pas de réponses, mais l'auteur a prévu une suite.

À découvrir !

Titre: L'abbaye blanche
Auteur: Laurent Malot
Éditeur: Bragelonne
Nombre de pages: 333
ISBN: 979-10281-0108-4
Date de publication: 14 septembre 2016

Acheter « L'abbaye blanche » sur Amazon

lundi 21 avril 2014

De la part d'Hannah, de Laurent Malot

De la part d'Hannah

L'histoire :
1961, dans un petit village de Dordogne, Hannah (bientôt onze ans), rentre chez elle après trois ans passés dans un sanatorium. Elle retrouve son père et ses grands-parents. Elle va faire une découverte sur elle-même et sur sa mère disparue huit ans plus tôt...

Mon avis :
Voici une histoire bien construite, un scénario simple, mais accrocheur. L'histoire d'Hannah est prenante et le lecteur suit avec attention la vie quotidienne de cette fillette. Hannah découvre des secrets de famille et commence à voir son regard évoluer, en pleine guerre d'Algérie. Le contexte a son importance dans ce récit : une dizaine d'années après la fin de la seconde guerre mondiale, dans un petit village qui tarde à s'ouvrir au monde extérieur.

Les non-dits, les aigreurs, les mégères ont leur place dans ce récit, que le langage simple d'Hannah vient dédramatiser. Son regard, son attitude, sa façon de parler sont criants de vérité.
La présence d'un bordel au village est un drame sans nom pour les bien-pensantes de la communauté, tout comme la présence de la mère d'Hannah au sortir de la guerre. On découvre les regards étriqués, je dirais même la jalousie, qui émanent de ces personnes qui ont besoin de montrer qu'elles existent. Les grands-parents d'Hannah sont en avance sur leur temps, d'une certaine manière : ils vivent tous les deux dans le même village, mais dans des maisons différentes, car ils ne se supportent plus. Le père d'Hannah, lui, est étrange : il est autoritaire, mais fuit devant ses responsabilités. Il donne l'impression de ne pas être au bon endroit et de ne pas comprendre le monde qui l'entoure.

L'ostracisme, la différence, et même d'une certaine manière, l'indifférence, sont les ingrédients de ce roman que nous conte une fillette qui a un caractère bien trempé. Cette lecture, sans drames à outrance, fait vraiment du bien.

Éditeur: Robert Laffont
Nombre de pages: 225
ISBN: 978-2-221-13554-9

Acheter « De la part d'Hannah » sur Amazon
Page top