Les enfants de la liberté

L'histoire :
Pendant la seconde Guerre mondiale, à Toulouse, un groupe de jeunes résistants, composé essentiellement de personnes d'origine étrangère se forme pour répondre physiquement à l'oppression allemande.

Mon avis :
Cette bande dessinée est une adaptation du roman éponyme de Marc Levy basé sur une histoire vraie : celle de son père et de ses amis pendant la Seconde Guerre mondiale. N'ayant pas lu le roman (manque de temps), je ne peux faire de comparaison sur l'adaptation, ce qui aurait été assez intéressant.

L'ouvrage dessiné par Alain Grand fait 162 pages (plus quelques pages de documents), dans un style réaliste. Les teintes dans l'ensemble sont neutres, afin de bien faire ressortir la gravité des événements et aussi l'esprit des personnages. Grâce à ces couleurs, au cadrage, on comprend bien qu'il s'agit d'une obligation pour eux, qu'ils ne prennent pas de plaisir dans ces actions. L'histoire est sombre jusqu'au bout et peu d'entre eux s'en sortiront vivants, comme nous l'explique Marc Levy dès les premières pages.

À travers l'histoire de ces hommes et femmes, Marc Levy et Alain Grand retracent une histoire dramatique de personnes qui croyaient en la liberté et qui ont agi afin d'essayer de changer les choses.

Sans fioritures, les auteurs nous racontent les faits et on comprend bien que tout n'était pas rose, que ce soit du côté des résistants (où certaines personnes, pour se faire mousser et tirer la couverture à eux, laissent démanteler le réseau de la 35eme Brigade) et de l'autre côté des fonctionnaires français, dont certains étaient plus que zélés à faire leur « travail ».

De plus, on retrouve, à la fin de l'ouvrage, des reproductions de pièces de l'époque qui viennent renforcer la véracité des faits racontés.

Une bande dessinée réussie !

Ce livre m'a été offert par les éditions Casterman par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Éditeur: Casterman
Nombre de pages: 162
ISBN:978-2-203-059320-7

Acheter « Les enfants de la liberté » sur Amazon