Aller à la recherche

Auteur : Japp Andrea H.

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 17 décembre 2013

Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 3: Templa mentis, d'Andrea H. Japp

Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 3: Templa mentis

L'histoire :
Un prêtre et son assistant sont sauvagement assassinés. Le mire Druon de Brévaux, arrivé sur place, accepte, après hésitation, de mener l'enquête...

Mon avis :
Voici le troisième tome des « mystères de Druon de Brévaux ». L'auteur mène toujours avec brio son histoire, et le lecteur suivra avec attention les aventures du mire Druon de Brévaux, alias Héluise Fauvel. Le mire va faire appel au bailli Louis d'Avre afin de pouvoir enquêter en toute sérénité. Au cours de l'enquête, de nombreux sentiments vont venir bousculer Héluise, et l'amener à se poser des questions sur sa vie, son passé, ses choix.

Le lecteur ayant lu les deux premiers tomes de cette série, retrouvera des personnages récurrents comme Huguelin, Foulque de Sevrin, Guillaume de Nogaret, Hugues de Plisans, ainsi que différentes intrigues : l'intrigue générale tournant autour de la pierre rouge, puis des intrigues secondaires à différents niveaux, comme le meurtre de l'abbé, qui tiennent en haleine lors de la lecture, même si on a l'impression de tourner en rond.

L'inquisition, l'évêque Foulque de Sevrin, Guillaume de Nogaret, les templiers, tous sont à la poursuite d'Héluise, et des comptes se règlent en arrière-plan afin de ralentir la progression des différents adversaires. Il y a quelques rebondissements bien situés, et le scénario se déroule inéluctablement, même si certaines ficelles sont un peu faciles, comme la découverte que fait Héluise au sujet de sa mère. Cette partie est d'ailleurs assez vite expédiée. Plusieurs révélations vont aussi se succéder, toutes liées à la fuite du mire. Andrea H. Japp apporte ainsi des réponses à quelques questions en suspens depuis le premier volume.

Par contre, le dénouement de l'histoire est un peu trop invraisemblable à mon goût. Cela passe, car une partie de la quête d'Héluise est arrivée à son terme, mais l'histoire n'est pas terminée, et notre héroïne n'est pas forcément en sécurité, et le lecteur devra patienter jusqu'au tome suivant.

Éditeur: J'ai lu
Nombre de pages: 445
ISBN: 978-2-29003-633-4

Acheter « Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 3 : Templa Mentis » sur Amazon

dimanche 15 décembre 2013

Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 2: Lacrimae, de Andrea H. Japp

Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 2: Lacrimae

L'histoire :
Une série de meurtres touche des personnes qui ne semblent rien avoir en commun. Druon de Brévaux arrive à l'auberge du Chat-Borgne, découvre ces assassinats et décide de mener l'enquête. Cela ne sera pas sa seule préoccupation...

Mon avis :
Voici le deuxième tome des mystères de Druon de Brévaux. J'avais hâte de le lire. L'histoire, dans l'ensemble, est toujours passionnante.
Nous retrouvons Héluise Fauvel, déguisée en mire itinérant sous le nom de Druon de Brévaux, accompagnée de son apprenti, Huguelin, recueilli dans le tome 1. Le personnage d'Huguelin va s'épaissir au cours de l'histoire, et c'est une bonne chose: cela donne plus de profondeur à sa relation avec Héluise.

Le mire va de nouveau montrer ses talents de médecin, ce qui lui permettra de se faire accepter dans la communauté de Tiron.
L'ensemble du roman se couvre de petites histoires, à différents niveaux. Tous les personnages sont bien réels, solidement ancrés dans le décor. Le lecteur s'immerge facilement dans ce monde.

En parallèle, le lecteur découvrira d'autres informations sur la quête d'Héluise, par l'intermédiaire de l'évêque Foulque de Sevrin et de Guillaume de Nogaret. On sent quand même un côté plus politique quant à l'histoire de la pierre rouge : les chevaliers du temple, L'inquisition, le pouvoir royal. L'auteur met en place les différents éléments afin de faire progresser l'intrigue générale. Cela donne l'impression que tout se prépare à distance, et que cela se rapproche du mire sans que celui-ci en ait conscience.

Son enquête, ainsi que l'aide qu'elle procurera à un petit seigneur local, apporteront leurs lots de surprises, et c'est souvent par des personnages secondaires que l'histoire progressera. À la lecture, j'ai eu l'impression que le mire subissait davantage l'action qu'il ne résolvait l'enquête sur les meurtres.

Le roman est fortement documenté, avec de nombreuses notes et explications, même parfois trop. Mais cela reste un détail, surtout que certaines notes étaient déjà citées dans le volume précédent, et cela ne nuit pas lors de la lecture.

Éditeur: j'ai lu
Nombre de pages: 475
ISBN: 978-2-29003-137-7

Acheter « Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 2 : Lacrimae » sur Amazon

samedi 2 novembre 2013

Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 1 : Aesculapius, de Andrea H. Japp

Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 1 : Aesculapius

L'histoire :
1306, Druon de Brévaux, mire, se retrouve obligé de travailler pour un seigneur afin de sauver sa vie. Il va alors se lancer dans une enquête où son talent va s'épanouir...

Mon avis :
Ayant découvert Andrea H. Japp à travers « Les enquêtes de M. de Mortagne, bourreau. », j'ai souhaité lire ses autres romans, et je ne suis pas déçu. Il s'agit d'une enquête policière menée par un mire[1] d'un genre particulier : c'est Heluise Fauvel qui s'est grimée afin d'échapper à l'inquisition.
Dans ce premier volume de la série « Les mystères de Druon de Brévaux», notre mire, qui se fait appeler Druon de Brévaux, fait ses premiers pas dans sa nouvelle vie et il cherche ses marques tout en s'appuyant sur ses capacités de médecin.

L'enquête balance entre superstition, mythe et supercherie. Seul, un regard objectif et de plus extérieur dans le cas présent, permet d'étudier les différents accidents ou agressions dont ont été victimes de nombreuses personnes des environs de Saint-Ouen-en-Pail.

L'intrigue du roman est bien menée et nous découvrons le coupable quand il le faut. De plus, il y a une autre intrigue, le mystère de la pierre rouge, qui a conduit Heluise à se transformer en homme pour échapper à ses poursuivants, qui sert de fil conducteur à la série. J'attendais davantage de choses de ce fil conducteur, mais ce premier volume sert à camper les personnages et la situation.

Outre l'enquête policière, les descriptions de la vie quotidienne de l'époque, les mœurs sont bien expliquées, ce qui donne un intérêt supplémentaire à la lecture.
Les personnages sont attachants, ils ont un caractère bien affirmé, et je pense que cela va encore se développer au cours des prochains volumes.
Comme dans les autres romans de l'auteur, il y a de nombreuses notes pour expliciter certains noms ou notions. Cela pourrait rebuter à la lecture, mais ce n'est pas le cas et c'est toujours instructif.

Éditeur: J'ai Lu
Nombre de pages: 414
ISBN: 978-2-29003-130-8

Acheter « Les mystères de Druon de Brévaux, Tome 1 : Aesculapius » sur Amazon


page 2 de 2 -

Page top