Aller à la recherche

Auteur : Grandcoing Philippe

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 9 août 2019

Le Faubourg des diaboliques, de Philippe Grandcoing

Le Faubourg des diaboliques

L’histoire :
Paris, printemps 1907. Hippolyte Salvignac est accusé d’avoir assassiné le mari de son ancienne maîtresse. Devant l’adversité, il va devoir découvrir la vérité.

Mon avis :
J’ai eu du plaisir à retrouver le personnage d’Hippolyte dans ce deuxième tome de la série[1]. L’antiquaire va côtoyer de plus près le monde de l’art en faisant la connaissance de certains peintres de Montmartre, ce qui est, à mon sens, le principal sujet du roman. Philippe Grandcoing montre au Bateau-Lavoir[2] des personnages hauts en couleur (dont Picasso, Apollinaire, etc.).

Il ne s’agit pas d’un véritable roman policier. L’enquête est une sorte de fil rouge. Le romancier se sert de l’intrigue afin de brosser un portrait assez méticuleux de la société de l’époque et des événements, que ce soit dans les campagnes ou dans les villes. Il en profite pour approfondir ses personnages. Le lecteur entre au coeur de la vie privée d’Hippolyte, mais aussi de celle de Jules Lerouet, l’inspecteur de police.
Même si le duo fonctionne encore, l’essentiel du récit est centré sur Hippolyte, le personnage du policier est plus en retrait. L’antiquaire à un petit côté naïf qui lui donne du charme, mais il n’est plus totalement dupe du monde qui l’entoure.

J’ai été absorbé par le récit et le contexte historique. On comprend les dissensions qui traversent les forces de police et les actions politiques que mène Clémenceau pour diriger le pays. Rien n’est simple en ce début de siècle, et pour rester au pouvoir, tout est permis.

C’est avec plaisir que j’attendrai le tome suivant.

À lire !

Service presse des éditions De Borée. Je remercie l'auteur pour son petit mot.

Titre: Le Faubourg des diaboliques
Auteur: Philippe Grandcoing
Éditeur: De Borée
Nombre de pages: 290
ISBN: 978-2-8129248-4-2
Date de publication: 14 mars 2019

Acheter « Le Faubourg des diaboliques » sur Amazon

mercredi 30 mai 2018

Le tigre et les pilleurs de Dieu, de Philippe Grandcoing

Le tigre et les pilleurs de Dieu

L’histoire :
Hippolyte Salvignac, antiquaire, est recruté par Georges Clemenceau, président du conseil, afin de débusquer des trafiquants d’oeuvres d’art, qui pillent les églises de différentes régions de France.

Mon avis :
L’intrigue dans l’ensemble est bien menée. L’écriture de l’auteur est fluide. Je remercie d’ailleurs ce dernier pour la dédicace en début d’ouvrage. Nous sommes donc en présence d’un roman historique se déroulant au début du vingtième siècle. L’époque est assez bien dépeinte et documentée. Philippe Grandcoing maîtrise le sujet, sans oublier les œuvres d’art religieuses.

Il met en scène un duo : Hippolyte Salvignac et Jules Lerouet. Ce dernier est un inspecteur de police. Les deux hommes sont intelligents et pragmatiques. Leur équipe est équilibrée, chacun apporte ses compétences, et il n’y a pas de dissensions.
Pour donner plus de poids à l’histoire et rendre les principaux protagonistes sympathiques, le romancier dresse un portrait de leur vie, de leur blessure de jeunesse. Ce côté du portrait psychologique n’est peut-être pas assez creusé. J’aime bien quand toutes les facettes d’un personnage sont explorées, mais ce n’est pas rédhibitoire que ce ne soit pas le cas, car il s’agit du premier volume d’une nouvelle série.

Comme je l’ai indiqué lors de ma chronique sur le premier tome de la série « Victor Dauterive[1] », je n’aime pas trop certaines ellipses : Hippolyte Salvignac se retrouve en mauvaise posture et la page d’après, on le retrouve plus tard. À ce moment-là, on apprend comment il est sorti de cette situation, c’est un peu dommage.
L’enquête est intéressante. On découvre les balbutiements de la police scientifique, ainsi que le fonctionnement des services d'enquêtes criminelles qui cherchent à se moderniser.

Il y a quelques rebondissements qui permettent de tenir le lecteur en haleine, mais il y a aussi quelques passages plus creux, à mon sens, comme celui du dénouement, ce qui est dommage. Malgré cela, l’ouvrage reste un bon divertissement, et c’est ce qu’on demande.

À découvrir !

Service presse des éditions De Borée.

Titre: Le tigre et les pilleurs de Dieu
Auteur: Philippe Grandcoing
Éditeur: De Borée
Nombre de pages: 303
ISBN: 978-2-8129-2282-4
Date de publication: 15 mars 2018

Acheter « Le tigre et les pilleurs de Dieu » sur Amazon
Page top