Je suis un sournois

L'histoire :
Buck Peters, Shérif de Greenhill, doit enquêter sur la mort de Rita, une fille aux mœurs légères qui perturbait la communauté bien-pensante de cette petite ville du Tennessee.

Mon avis :
Avant la lecture de ce roman, je m'attendais à quelque chose de différent, éventuellement angoissant, mais ce n'est pas le cas. Buck Peters est policier, mais il est aussi un cadre important de la communauté religieuse, reconnu pour sa piété et son comportement exemplaire. Le personnage principal est le narrateur de cette histoire. Il est ambigu. Son souci majeur est le regard des autres. Il fait attention à son comportement en public, pour ne pas choquer sa maman, alors qu'il se livre régulièrement à l'adultère, et qu'il excuse cela par une promesse faite devant Dieu lorsqu'il était plus jeune.

Buck Peters va donc mener son enquête, orientée, cela va sans dire, tout en essayant de canaliser les susceptibilités de chacun et protéger aussi ses propres intérêts. Au début, on a du mal à savoir s'il est simplement naïf ou vraiment machiavélique. Les autres personnages, comme M. Phelps, Kip Belton, Lacey sont à l'avenant. Après la lecture, je me suis même demandé quel était le pire. La fin est logique, peut-être même un peu trop.

À travers le regard du narrateur, on voit en arrière-plan le fonctionnement de ces petites villes des années soixante avec l'hypocrisie de la société et le côté bien-pensant de la religion où les apparences doivent être préservées. Mais on se demande aussi si cette vision n'est pas tronquée justement car racontée par son principal protagoniste.

La lecture est fluide, agréable, sans difficultés.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Gallimard.

Éditeur: Folio (Gallimard)
Nombre de pages: 245
ISBN: 978-2-014116-6

Acheter « Je suis un sournois » sur Amazon