Aller à la recherche

Auteur : Carta Paul

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 20 novembre 2016

La cité qui grandit, de Paul Carta

La cité qui grandit

L’histoire :
Jan, Thepis et Timbalan sont dans le désert (le Souffle d’Hestar). Jan soigne ses blessures auprès de nomades qui décident d'aider les trois compagnons, de les guider dans leur traversée.

Mon avis :
Il s’agit du quatrième tome des « Chroniques d’au-delà du seuil[1][2][3] » et du deuxième concernant Jan. Avec ce volume, Paul Carta vient clôturer l’intrigue commencée dans le livre précédent : Qui est Petit Dieu et Jan va-t-il réussir à sauver sa cité ? Avant toute chose, il faut avoir lu le tome précédent, car l’histoire en est la suite directe.

La structure de l’ouvrage reste la même : le roman alterne des chapitres (ou sous-chapitres) qui se déroulent auprès des hommes et d'autres auprès des dieux de l'Alphée. On suit Jan et ses compagnons dans leur périple, mais aussi les événements qui se déroulent dans la cité maudite. Et enfin les dieux de l’Alphée qui essaient de reprendre en main la situation. Il y a de l’action et quelques rebondissements qui maintiennent l’attention du lecteur. Les chapitres les plus intéressants ont été, pour moi, ceux ayant lieu dans la cité maudite et dans l’Alphée. J’ai été un peu déçu par la fin. J’ai trouvé la façon de faire un peu trop simple.

Le style d'écriture est toujours aussi relevé que dans les volumes précédents et est très agréable à lire.

Malgré le bémol concernant la fin du roman, il me tarde que le cinquième tome paraisse afin de retrouver Khimaï. On peut même supposer que Jan sera partie prenante dans la suite du récit.

Service presse des éditions l'Archipel par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Titre: La cité qui grandit
Auteur: Paul Carta
Éditeur: l'Archipel
Nombre de pages: 338
ISBN: 978-2-8098-1801-7
Date de publication: 2 novembre 2016

Acheter « La cité qui grandit » sur Amazon

mercredi 16 décembre 2015

Les rescapés de la cité maudite, de Paul Carta

Les rescapés de la cité maudite

L'histoire : sur Poménia, Jan habite la cité maudite. Un jour, il découvre une statuette dont l'âme d'un Dieu a pris possession. Ce dernier obtient l'aide du jeune garçon afin de reconquérir son pouvoir.

Mon avis : Paul Carta continue de développer ses « Chroniques d'au-delà du seuil[1][2] ». Il ouvre un nouveau diptyque et une autre histoire dont Khimaï est absent. Celui-ci sera de retour à partir du cinquième tome. Ce roman est une version revue et augmentée du roman « Le petit Dieu », paru en 2003. Cela a été un peu déconcertant pour moi, puis je me suis plongé rapidement dans cette nouvelle histoire en essayant de comprendre de quelle manière elle s'imbrique avec les tomes précédents.
Nous découvrons donc Jan. Les habitants de la cité maudite doivent se repentir pour les erreurs de leurs ancêtres.

Le livre alterne des chapitres qui se déroulent auprès des hommes et d'autres auprès des dieux de l'Alphée. Des deux côtés, une intrigue se tisse. Comme pour les tomes précédents, il y a une certaine lenteur dans le récit, mais l'histoire est intéressante et on ne se lasse pas. Cela est dû aux chapitres courts et aux deux histoires parallèles, mais imbriquées, qui jalonnent le roman.

Jan (tout comme Khimaï) va mener une quête, dont il ne comprend pas tous les aspects. Le personnage est rapidement sympathique. Suite à certains événements, les dieux de l'Alphée sont peu nombreux et ils ne souhaitent pas que cela change. Les modifications qui s'opèrent dans la cité maudite auront des répercussions sur l'Alphée. On comprend que même chez les dieux, des complots se trament.

Une lecture très agréable.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions l'Archipel par l'intermédiaire de l'agence de communication LP conseils.

Titre: Les rescapés de la cité maudite
Auteur: Paul Carta
Éditeur: l'Archipel
Nombre de pages: 346
ISBN: 978-2-8098-1760-7
Date de publication: 14 octobre 2015

Acheter « Les rescapés de la cité maudite » sur Amazon

samedi 16 mai 2015

Le siège des Dieux, de Paul Carta

Le siège des Dieux

L'histoire :
Khimaï et Borhôn voyagent toujours avec le clan des « Buffles Rouges » afin de retrouver Lathân, la seule personne qui pourrait aider Khimaï à prouver son identité et récupérer son trône.

Mon avis :
Il s'agit du tome 2 des « chroniques d'au-delà du seuil[1] ». Comme souvent, la quatrième de couverture en raconte trop (c’est un de mes leitmotiv avec l'adaptation et traduction des titres des romans étrangers).

Mon avis est toujours mitigé. Ce deuxième volume est aussi lent que le premier. L'auteur alterne toujours des chapitres ancrés dans le présent avec d'autres racontant la vie de Khimaï. Les deux compagnons continuent de traverser différentes contrées et de faire, au cours de leur périple, quelques découvertes étranges sur le culte du Dieu secret. Il y a toujours aussi peu d'action, l'ensemble étant plutôt centré sur la quête de Khimaï.

Certaines choses qui m'avaient gêné dans le premier tome sont réglées : l’auteur va nous dévoiler comment Khimaï est arrivé à cette situation. De plus, une grande partie des questions que l'on se pose est expliquée : qui est le Dieu secret, les conséquences sur le Pourvoyeur etc.

Dans l'ensemble, j'ai plus apprécié ce deuxième volume. Cela est sans doute dû au fait que je connaissais déjà les personnages et la situation. Pourtant, la trame narrative reste la même. Je me suis dit qu'en coupant un peu, Paul Carta aurait pu faire un seul volume au lieu de deux, sans que cela soit gênant pour le lecteur. D'ailleurs, au cours de la lecture, même si les détails sont nombreux, je me suis plus intéressé aux personnages qu'aux contrées qui m'étaient présentées.

Le style d'écriture est toujours aussi relevé que dans le volume précédent et est très agréable à lire.

La fin du roman a été pour moi une déception. Je ne m'attendais pas à une fin de ce genre, même si j'avais émis une hypothèse proche de cette révélation. En fin de compte, j'ai trouvé cela trop simpliste. J'ai pensé que cela permettait à l'auteur d'évacuer rapidement une difficulté afin de pouvoir poursuivre son histoire, et c'est dommage.

Le troisième tome, « Les Dieux endormis » (à paraître), annonce une histoire d'ensemble plus complexe qui devrait s'emboîter avec les dernières découvertes de Khimaï.

À lire si vous avez aimé le premier volume ou que vous souhaitez connaître la fin de l'histoire.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions l'Archipel par l'intermédiaire de l'agence de communication LP conseils.

Titre: Le siège des Dieux
Auteur: Paul Carta
Éditeur: l'Archipel
Nombre de pages: 408
ISBN: 978-2-8098-1655-6
Date de publication: 15 avril 2015

Acheter « Le siège des Dieux » sur Amazon

mardi 17 février 2015

La quête du prince boiteux, de Paul Carta

La quête du prince boiteux

L'histoire :
Un apprenti charbonnier, Khimaï, entre dans une taverne où se déroule un combat. Le vainqueur, Borhôn, accepte de prendre un verre avec l'apprenti et finit par reconnaître en lui le prince qu'il a servi autrefois.

Mon avis :
J'ai un regard assez mitigé sur ce tome 1 des « Chroniques d'au-delà du seuil ». Le premier aspect, pratique, concerne les préambules à chaque chapitre : j'ai eu un peu de mal avec la police de caractères utilisée. Ensuite, j'ai mis du temps à entrer dans l'histoire de Khimaï. Le roman est lent, très lent. Khimaï est un jeune homme discret. Il a une quête, un but : récupérer le trône dont on l'a spolié. Il traverse des contrées hostiles afin de trouver de l'aide pour réussir sa mission. Au cours de ses pérégrinations et des événements qui se produisent, il y a régulièrement des flash-backs sur sa jeunesse et la formation qu'il a suivie pour diriger son pays. Ce sont ces passages qui sont les plus intéressants, car ils mettent en place les différents éléments qui nous permettent de comprendre la personnalité de Khimaï.
L'auteur a choisi de procéder de cette manière, mais j'aurais peut-être préféré un roman plus linéaire, ce qui m'aurait permis de m'attacher plus rapidement au personnage. Car il faut reconnaître qu'il est attachant, ainsi que Borhôn, son ancien maître d'armes, et Lathân, qui est assez mystérieux et qui semble tenir une place importante dans l'histoire.

Ce tome 1 met en place les éléments de l'intrigue, mais on ne sait toujours pas pourquoi Khimaï s'est retrouvé dans cette situation, ni qui a usurpé le trône, bien que l'auteur ait glissé ici et là quelques allusions discrètes.

Il m'a fallu aussi un peu de temps pour entrer dans l'univers du romancier, comprendre le mode de fonctionnement de ce monde. Il y a de nombreux dieux qui ont une grande importance dans l'histoire de Mitellia. Dans trois Dominions (sur quatre), le culte prépondérant est celui du Dieu Secret qui, par l'intermédiaire du Pourvoyeur (dont Khimaï est l'héritier), interagit avec les hommes.

J'ai trouvé qu'il manquait certaines informations expliquant de manière plus approfondie la situation de Khimaï, comme sa claudication, mais le personnage reste assez évasif sur les explications. Pourtant, le héros n'est pas idiot, il sait analyser les situations et prendre les décisions qui s'imposent. L'écriture est relevée, agréable à lire. Le scénario est pour le moment classique (la quête du héros), mais cela se tient. Comme il s'agit d'un tome introductif, de mise en place des différents éléments de fonctionnement, il faut espérer que cela va un peu s'accélérer dans le tome 2.

À découvrir !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions l'Archipel par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Titre: La quête du prince boiteux
Auteur: Paul Carta
Éditeur: l'Archipel
Nombre de pages: 367
ISBN: 978-2-8098-1615-0
Date de publication: 15 janvier 2015

Acheter « La quête du prince boiteux » sur Amazon
Page top