Le code du démon

L'histoire :
L'enquêtrice, Heather Kennedy, doit découvrir, ce qui se cache derrière une effraction dans un musée et de fil en aiguille, cela fait resurgir de vieux démons. Elle devra aller au bout de cette affaire afin d'essayer de survivre.

Mon avis :
Heather va devoir percer le secret que l'effraction du musée cache. Elle va découvrir que les auteurs se sont emparés d'un livre ancien, et que les quelques exemplaires de ce livre qui existent dans le monde disparaissent les uns après les autres.

Nous avons des personnages intéressants dans ce livre : Heather Kennedy (ex-flic reconvertie en enquêtrice privée), Léo Tillman (un ancien mercenaire), Diema (qui est un personnage discret et secret), et Ben Rush (qui est un quidam qui arrive presque par hasard dans cette affaire). Face à eux, se trouve la tribu de tueurs impitoyables, sectaires, qui ne dévient pas d'un millimètre de leur façon de penser : « nous sommes les bons, nous avons la seule religion légitime, le monde extérieur doit être éliminé ». D'ailleurs, leur credo est d'éliminer toute personne qui ont connaissance de leur existence. Et là, on se pose la question : comment un flic banal peut-il résister à des tueurs surentraînés ? Pour nous faire admettre que c'est possible, l'héroïne se la pose elle-même, en pensant des choses du style « c'est un coup de chance, je ne pourrais jamais recommencer » et pourtant, c'est ce qui arrive... Heather Kennedy résiste à une horde de mercenaires ultra-entraînés, sans trop de séquelles.

Léo Tillman, l'ex-mercenaire, veut toujours retrouver sa famille, enlevée par cette tribu secrète il y a plusieurs années. Le côté indestructible du personnage, malgré les différents événements qui surviennent, ainsi que les grottes qui se trouvent dans des lieux incongrus et qui permettent à la secte, de se cacher, ajoutent au manque de réalisme de l'histoire.
Bien sûr, il faut ajouter à ce duo, l'intello de service: Ben Rush, pas fichu de tenir une arme, et qui pourtant se révélera, par moments et à la fin de l'histoire, comme possédant des ressources insoupçonnées.
L'auteur essaie de nous montrer Diema, la tueuse impitoyable, avec des sentiments qui évoluent au cours de l'aventure, mais cela fait cliché.

Vous aurez compris, nous sommes là face à un thriller qui se lit facilement, on s'attache aux personnages, mais l'histoire n'est guère convaincante, et c'est dommage. Un petit passage par la case science-fiction aurait sans doute été plus intéressant pour ce roman, ce qui cadrerait avec la spécialité de l'auteur : scénariste sur les BD de X-Men et Fantastic-Four.

Ce livre m'a été offert par MA éditions par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Éditeur: MA éditions
Nombre de pages: 418
ISBN:978-2-822-402002

Acheter « Le code du démon » sur Amazon